Des tracs en noir et blanc, écrit en Lingala, sont distribués à Kinshasa et sur les réseaux sociaux, appelant la population à se soulever pour faire partir le président Joseph Kabila le 19 décembre.

“Le mandat de Kabila est fini”, “Opérateur Kabila dégage”, “Carton” ou encore “la résistance sera longue et populaire”, telles sont les phrases que l’on peut lire sur ces tracts qui demandent à la population de faire usage de l’article 64 de la Constitution.

L’article 64 de la Constitution de la RDC demande à tout citoyen  de “faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par force”.

Cet après-midi, les discussions de dernière chance entre le Pouvoir et l’Opposition ont été suspendus jusqu’au 21 décembre faut d’accord.