Selon une source proche de la résidence du président de l’UDPS Etienne Tshisekedi à Limeté, affirme avoir entendu des détonation des gaz lacrymogènes tirés par la Police pour disperser les militants du Rassemblement amassés près de la résidence d’Étienne Tshisekedi.
Les militants se sont dispersés non sans dénoncer la violation du droit de manifester.
Le Rassemblement a appelé à un meeting samedi sur le boulevard Triomphal mais les responsables de la ville ont interdit cette manifestation.
Selon certains témoins, la résidence de Tshisekedi est quadrillée, il y a des véhicules de la Police de part et d’autre.
À l’esplanade du boulevard Triomphal, lieu du meeting, la Police a déployé un important dispositif et des équipes y jouent des matches de football.

AFN