Télécoms: Yozma Time Turns pourrait perdre sa licence en RDC

Selon le journal congolais Le Potentiel, l’opérateur de téléphonie mobile Yozma Time Turns risque de perdre sa licence d’exploitation de réseau public de télécommunications de 2ème génération en République démocratique du Congo (RDC).

Citant des sources proches du dossier, le journal Le Potentiel souligne que le vice-Premier ministre et ministre des Postes et Télécommunications, Thomas Luhaka Losenjola (photo), a reçu des « instructions fermes » de sa hiérarchie et aurait déjà signé un arrêté à cet effet. Le journal ne donne aucune information sur les raisons de ce retrait de la licence de Yozma.

La Société Yozma Time Turns avait été déclarée adjudicataire de l’appel d’offres lancé en 2009 par le gouvernement de RDC pour l’établissement et l’exploitation d’un nouveau réseau de télécommunications mobile dans le pays. La valeur de la licence s’établissait alors à 45 millions de dollars. La société avait obtenu du gouvernement le règlement de cette redevance en quatre tranches. La dernière tranche a été payée en décembre 2014, pendant que la société télécoms effectuait les tests techniques de son réseau en prélude au lancement commercial de ses activités annoncées au premier trimestre 2015.

Yozma Time Turns est actuellement le cinquième opérateur de téléphonie mobile opérant en RDC. La société est en concurrence avec Vodacom, Airtel, Orange et Africell.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire