Pourquoi Koffi Olomide pourrait retourner en prison

Libéré sous coution, l’ariste musicien congolais n’est pourtant pas à l’abri d’un rebondissement. Explication.

Hier, la défense du célèbre chanteur congolais Koffi Olomide, emprisonné pour « coup et blessures volontaires » sur une de ses danseuses, a demandé et obtenu la « libération provisoire » de son client, quatre jours après son inculpation.

Joint par Radio Okapi, l’avocat du chanteur, Me Ruffin Lukoo a expliqué que son client a été libéré parce qu’il n’y a eu aucune plainte déposée contre lui.

«Je confirme que depuis 14 heures, Koffi a quitté la prison et se trouve à son domicile parce qu’après que le tribunal a rejeté la demande de mise en liberté provisoire, il s’est posé un problème de droit parce que le parquet n’a pas le fait de la cause. Les images, oui mais sont issues des faits qui se sont passés à l’aéroport du Kenya, à l’étranger», a expliqué Me Ruffin Luko

« La défense a obtenu du parquet la libération sous caution de Koffi Olomidé puisqu’il ne présente aucun risque de fuite », a déclaré Me Tayeye, un autre de ses avocats. « La défense a démontré que le chanteur dispose d’une résidence connue, est une vedette bien connue et ses principaux intérêts sont ici en RD Congo. »

Un haut magistrat du parquet général de Kinshasa-Gombe, sous le couvert de l’anonymat, a confirmé la libération du chanteur, précisant que « des poursuites ne sont pas pour autant abandonnées ».

Me Francis Okito, l’avocat de « Femmes, élections et justice », une des organisations qui avaient saisi le parquet dans ce dossier, a invité le ministère public à audiencer « rapidement » l’affaire, « les faits étant établis contre Koffi Olomide ».

Il faudra désormais attendre désormais que la justice statue définitivement l’affaire pour que  Koffi Olomide soit finalement libre, ou pas.