Congo Airways veut sortir de la liste noire européenne

Congo Airways, compagnie aérienne nationale du pays, a obtenu le certificat de transporteur aérien, par l’Autorité de l’aviation civile du Congo, 1ère étape qui doit l’amener à intégrer d’ici 2017 l’annexe B de la liste noire européenne… pour un jour en sortir.

Le document, remis en fin de semaine à Congo Airways, compagnie nationale de République Démocratique du Congo (RDC), certifie l’état de navigabilité des appareils de cette compagnie et la qualité du personnel. Justin Kalumba, ministre des Transports du pays a profité de cette remise officielle pour dresser un bilan des compagnies aériennes du pays avec un nombre de crashs qui a baissé de moitié ces trois dernières années.«Entre 2008 et 2012, la RDC a enregistré dans son espace aérien 47 crashs contre 24 sur la période de 2013 à 2016 », a-t-il affirmé là l’occasion de la remise officielle du certificat de transporteur aérien à Congo Airways, propos repris dans Radiookapi. «Nous sommes passés de 211 morts et 46 blessés à 23 décès et 10 blessés. Même en terme d’incidents aériens : 59 incidents ont été répertoriés sur la période 2008-2012 contre 23 incidents pour la période 2013-2016 ». 

Son objectif est de faire sortir la vingtaine de compagnies aériennes du pays de la liste noire européenne, notamment grâce à un processus de re-certification de toutes les compagnies aériennes lancés dans le secteur aérien congolais.

«Nous allons faire de grands pas dans le but de pouvoir sortir de la liste noire de l’Union européenne et de la liste de sécurité de l’OACI à l’échéance du 31 décembre 2017 », a-t-il révélé, évoquant au préalable l’inscription de Congo Airways sur l’annexe B de l’Union européenne « au 31 mars 2017 au plus tard».

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire



Notice: get_currentuserinfo est obsolète depuis la version 4.5.0 ! Utilisez wp_get_current_user() à la place. in /home/directc/public_html/wp-includes/functions.php on line 3831