La FIFA autorise Trésor Mputu à rejouer pour le TP Mazembe

Enfin, le maître à jouer du TP Mazembe, Trésor Mputu, devrait retrouver les pelouses et nous émerveiller avec son talent dès ce vendredi.

En attente d’une décision de la FIFA quant au litige qui le lie à son ancien club Kabuscorp,  qui a saisi laFIFA pour demander une compensation de l’ordre de 2 millions d’euros, car Mputu a quitté précipitamment l’équipe alors que son contrat courait jusqu’au mois de juin 2016, ce dernier voit désormais le bout du tunnel.

La FIFA a demandé au club Angolais de verser 1.5 de millions de dollars aux corbeaux, assortis d’une pénalité de retard, dans l’affaire du transfert du joueur lorsqu’il est parti du Congo, dans une autre affaire que celle citée plus haut.

Une annoncé faite par le Manager général du club, Frédéric KITENGIE ,  qui a rajouté que le Kabuscorp a jusqu’à jeudi pour s’exécuter, sinon Mputu sera autorisé à refouler les pelouses, lui qui s’entraînait depuis un an et n’attendait que ce moment.

Une excellente nouvelle pour le joueur de 30 ans, de qui on attend encore tellement, et dont les échos des entraînements affirment qu’il a toujours gardé la forme…

« Nous avons reçu une correspondance de la FIFA qui recommande à la partie Kabuscorp d’apporter d’ici au 7 juillet une réponse argumentée pour la libération de Mputu« , a révélé le manager général des Corbeaux de Lubumbashi sur les ondes de Top Congo FM. « En plus, la FIFA a intimé l’ordre à la partie angolaise de verser 1,5 million de dollars à Mazembe pour le cas Mputu (dans un volet différent de l’affaire, celui du départ du joueur en Angola, ndlr), les 5% des pénalités de retard, plus 30 000 francs suisses de frais d’instance à la FIFA. Si jeudi, la partie angolaise n’a pas répondu à ces exigences, le lendemain, Mputu reprend ses activités normalement. » Le feuilleton Mputu touche à sa fin, enfin !

Rappelons que la joueur a été arrêté mardi par la police congolaise suite à une bagarre avec sa femme, et que contrairement aux rumeurs, il n’a pas été arrêté par l’Agence Nationale des renseignements, comme cela fut cité par beaucoup de sources.

Avec StarAfrica.com

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire