Le divorce est consommé entre le frère Aimé Nkanu qui ne serait pas à son premier forfait, et son épouse Carine Kabengele.

Tout le monde en parle. Y compris les fanatiques du chantre. Les carottes sont cuites ! Le couple est en débandade. Le divorce est consommé entre le frère Aimé NKANU et son épouse Carine KABENGELE. Désormais, la page est tournée ! D’après certaines sources, le chanteur ne serait pas à son premier forfait.

Des supputations, dans pareilles circonstances, ne manquent pas. On dit que cette séparation serait causée par l’infidélité du mari. Malgré les interventions et tentatives de réconciliation par la  famille et par l’église, la position du couple n’a pas changé. Pas de recule pour la femme qui semble trouver la délivrance après 13 ans de souffrance dans sa vie conjugale avec un homme sensé vivre en harmonie avec la parole de Dieu.

Trop c’est trop, elle s’est décidée, malgré elle, de briser son silence avec tout le regret par rapport aux réactions de son ex-époux sur les antennes d’une télévision émettant à Kinshasa.  Dans un document posté sur la toile, la belle Carine  KABENGELE dévoile certaines vérités et souffrances écœurées pendant plus de 10 ans de vie commune avec le frère Aimé NKANU.

Retrouvez, ci-dessous, l’intégralité de sa déclaration dans les lignes qui suivent :

J’aimerai juste apporter la lumière par rapport aux propos tenus contre ma personne sur le plateau de la RTGA. Je comprends vos réactions qui sont basées sur la version qui vous a été présentée. Déjà, je déplore et je condamne  le fait qu’un sujet  aussi privé soit rendu public à la télévision par le concerné lui-même.

Quant à moi, je suis restée silencieuse depuis 13 ans afin d’éviter tout scandale. De ce fait, je me trouve aujourd’hui dans un dilemme. Sans vouloir alimenter la polémique, je ne peux pas non plus laisser le monde jeter l’opprobre sur ma personne sans réagir. Je suis prisonnière du Christ mais pas d’un homme.

Ce que j’ai vécu dans mon ménage, la nature de notre relation ainsi que les problèmes que nous avons connus est bien connu pour la plupart des grands serviteurs de Dieu et musiciens chrétiens de notre pays. Beaucoup d’entre eux ont fait la médiation entre nous à plusieurs reprises et m’ont tous demandé de ne pas divulguer les secrets de mon couple pour l’intérêt du Christ et afin que je ne sois pas la cause de la déchéance de sa carrière musicale.

Bien que je crois que j’ai bien agi en restant silencieuse, je prends aujourd’hui ces serviteurs de Dieu à témoin devant Dieu face à ce qui se dit contre moi. Le bourreau se fait passer pour la victime à cause du silence que les serviteurs de Dieu m’avaient imposé. Aujourd’hui je ne suis pas révoltée mais seulement triste… triste de voir ma fille de 9 ans qui connait la vérité puisqu’elle l’a vécue et connait bien l’existence de tous ses frères et sœurs hors ménage, être obligée d’entendre publiquement la version déformée de cette histoire.

Quant à moi, je n’en pouvais plus parce que rien ne changeait malgré les multiples médiations. Nous avons passé 13 ans ensemble (pendant lesquels le mariage religieux n’a jamais eu lieu) et l’âge des deux enfants qu’il a fait hors ménage pendant qu’il était avec moi, crie pour le compte de la vérité. Cela vous résume pourquoi je n’en pouvais plus.  

Carine Kabengele

La Prospérité