Agressé par les supporters de Muungano à Bukavu, Ndongi Elilo est annoncé à Kinshasa ce jeudi pour poursuivre des soins. Sa vie ne serait plus menacée, selon le personnel soignant.

Ndongi Elilo, arbitre central du match OC Muungano de Bukavu-SM Sanga Balende de Mbuji-Mayi de la 12ème journée des play-offs du 21ème championnat de la Ligue nationale de football (LINAFOOT), dimanche 12 juin au stade de la Concorde du chef-lieu du Sud-Kivu, retournera jeudi à Kinshasa, son lieu de résidence, après des soins appropriés.

Ndongi, sérieusement molesté par les spectateurs, avait été admis d’urgence à l’Hôpital de référence de Bukavu où il avait été gardé pour observation pendant 24 heures. Hors de danger et malgré quelques courbatures, selon le personnel soignant, il a été libéré mardi matin pour effectuer aussitôt la traversée du Lac Kivu à destination de Goma où il devait prendre son avion dans l’après-midi pour Kinshasa.

Au chef-lieu du Nord-Kivu, aucun vol n’était programmé mardi 14 et mercredi 15 juin. Ndongi devra donc patienter jusqu’à jeudi pour pouvoir rentrer à la maison. Le match sous sa direction, rappelle-t-on, s’était terminé en queue de poisson à la suite de son interruption à la 15ème minute pour envahissement du terrain par des supporteurs de l’OC Muungano qui étaient tombés à bras raccourcis sur l’arbitre Ndongi Eloli en lui faisant passer un très mauvais quart d’heure.

Tout était parti du comportement irrévérencieux de l’arrière Mukamba Kipulu de l’OC Muungano qui avait arraché des mains de l’arbitre le carton rouge que celui-ci venait de lui brandir, en n’acceptant pas d’abord le carton jaune qu’on venait de lui montrer pour faute grossière, ses deux jambes décollées, sur l’attaquant Lusiela Mande. La partie avait alors dégénéré…

ACP