Environ 1.226 cas d’accidents de route ont été enregistrés  en 2015 par la Société des transports au Congo (TRANSCO) , soit une moyenne de  près de 102  accidents par mois  relève le rapport annuel  de l’année passée sur les activités de cet établissement public  rendu public le samedi  une copie est parvenue lundi à l’ACP.

Selon la source, suite aux stratégies mises en place, la moyenne d’accident a été maitrisée à 3 accidents par jour pour 60.000 kilomètres parcourus par des bus d’exploitation, soit un  parcours  de 20.000 Km par bus. Dans l’ensemble pour l’année 2015, les bus  en exploitation  ont parcourus 20.141 737 kilomètres, soit une moyenne  mensuelle  de 1.684 748 kilomètres, comparativement à l’année 2014  où ils ont parcouru 12.308 074 kilomètres. Il s’observe  donc une augmentation  de 7.833 663 kilomètres, soit  63, 65%.

Les causes de ces accidents sont principalement imputées aux  conducteurs notamment    des fausse manœuvre, des mauvais dépassements et des mauvais stationnements, de frein brusque,  le non respect du code de la route et de la courtoisie routière, l’imprudence ainsi que l’excès de vitesse, alors que un pourcentage minime est attribué aux pannes technique.

Le rapport relève que l’ensemble de ces bus en exploitation ont subi  un contrôle technique  exigé par l’exécutif provincial  et la société a payé la police d’assurance. Ainsi, prés de 425  bus sur 500 ont été rendus disponible chaque  jour.  D’autres bus restant ont été retenus pour l’entretien préventif et correctif et environ 45 millions  des passagers ont été transportés à bord des bus  de cette société au cours de la même année.

ACP