Une baisse de 35% que Joseph Makumbu, membre de l’Association des consommateurs du Congo, attribue à la grande quantité de ciment gris importé, fournie sur le marché de la capitale du Kongo-Central.

A l’en croire, des importateurs ont inondé le marché de la ville portuaire de ciment gris en provenance notamment d’Angola. Joseph Makumbu dit livrer les produits de marque «Cimentngol» en grande quantité aux revendeurs de Matadi.

Il se ravitaille à partir de la ville angolaise de Noki, frontalière avec la ville congolaise de Matadi. Les entreprises chinoises qui importent du ciment gris à partir du port de Matadi alimentent également le marché de Matadi.

radiookapi.net