Le phénomène mari et femme de nuit: mythe ou réalité?

Le phénomène mari et femme de nuit est un fait qui sort de l’ordinaire et qui ne s’explique pas dans tous les domaines, a soutenu mercredi, au cours d’un entretien avec l’ACP, le pasteur et représentant légal de l’Eglise  » La miséricorde « , basée dans la commune de Kintambo, à Kinshasa, Dieudonné Akili Kalheb.

Il a affirmé que par le  » mariage de nuit « , la personne remarque qu’elle dort avec quelqu’un qu’elle ne connaît pas. Ce type de mariage, a indiqué le pasteur, a les effets maléfiques pour toute personne concernée par ce phénomène.

Le serviteur de Dieu Akili, qui a cependant reconnu l’existence de ce type de mariage, a fait savoir que si deux personnes vivant dans le monde des ténèbres, se marient sous cette forme de mariage et dont l’un des partenaires n’évolue pas dans ce monde mystique, celui, qui vit dans les ténèbres, va manipuler l’autre en restant dans l’ignorance la plus totale.

Le pasteur Akili a, par ailleurs, fait remarquer que le vrai mariage est celui qui est reconnu par Dieu et qui se déroule au grand jour, en présence de tout le monde, contrairement à l’autre qui se fait dans les ténèbres, précisant pour ce faire que l’homme normal en général et tous les chrétiens en particulier, n’arrivent pas à comprendre cette réalité, parce qu’ils ne s’intéressent pas à la vie spirituelle et au monde des esprits.

L’homme, a-t-il, en outre, expliqué, est un esprit qui possède une âme et qui abrite un corps, soulignant que celui-ci n’est pas le corps qu’on voit, et ce corps physique que l’on voit est, selon lui, une enveloppe qui abrite l’homme, parce que l’homme est esprit. Comme l’homme ne s’y connaît pas, c’est pourquoi il n’arrive pas à comprendre ce mariage de nuit, pourtant, c’est un vrai mariage qui se fait dans le second monde, a noté avec insistance, le pasteur Akili.

Sur base de cette compréhension, a-t-il dit, l’homme arrivera à épingler le bien fondé du mariage du jour et les méfaits de celui de nuit dans le monde des ténèbre sur sa vie de chaque jour, avant d’expliquer que celui, qui est dans le monde invisible voit ce qui se passe dans le monde physique et non le contraire, a-t-il précisé. Le représentant légal de l’Eglise  » La miséricorde  » a par ailleurs soutenu que plusieurs personnes habitent avec les magiciens, les sorciers, les féticheurs, les devins ainsi que tous les occultistes, en d’autres termes les initiés, pratiquants de mariage de nuit entre eux ou avec les non initiés.

La seule force capable de briser ce type de mariage, a-t-il martelé, demeure une puissance de Dieu, indiquant qu’en créant cette Eglise, il a voulu obéir à l’appel du Seigneur pour le salut des âmes en visant également la transformation de l’être humain dans son intégralité.

L’Eglise  » La miséricorde « , qui a été créée en 1989 à Kinshasa a des paroisses implantées dans plusieurs communes de la ville de Kinshasa, à savoir Masina, Bumbu et Bandalungwa. Elle est également représentée en Angola et en Belgique, renseigne-t-on.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire



Notice: get_currentuserinfo est obsolète depuis la version 4.5.0 ! Utilisez wp_get_current_user() à la place. in /home/directc/public_html/wp-includes/functions.php on line 3831