lundi, novembre 20, 2017
13 °c
San Francisco

Renaissance : le coach Franklin Kibongila revient sur sa décision

Un jour seulement après avoir annoncé sa démission à la tête du staff technique du club Orange, ce technicien a changé d’avis après sa rencontre avec le président du club, l’évêque Pascal Mukuna.

C’était, peut-être, une façon d’exercer la pression sur les dirigeants du club afin d’obtenir ce qu’il souhaite. Chose faite. Franklin Kibongila, lui qui ne fermait pas totalement la porte à un possible retour, est effectivement revenu sur sa décision après un entretien avec l’évêque Pascal Mukuna, président du club.

L’entraîneur est même, juste après, venu au stade Cardinal Malula, à la séance d’entraînement du club, accompagné de Mukuna, pour signaler son retour aux supporters. C’est avec des ovations que le public présent a accueilli ce come-back.

Selon Kibongila, les dirigeants du club ont promis de répondre favorablement à ses exigences dans un proche délai. Ce qui lui a poussé à renoncer à sa décision, comptant sur la bonne foi du pasteur.

Cet entraîneur, qui a permis au FC Renaissance de terminer la phase aller du championnat de l’EPFKIN (Entente provinciale de football de Kinshasa) avec dix-huit victoires sur les dix-neuf rencontres livrées (Une seul défaite face à Sodigraf), se plaignait notamment d’être impayé, de ne pas bénéficier des moyens de transport et des arriérés des primes de joueurs.

« Ma patience ayant atteint ses limites, je ne peux plus continuer à travailler bénévolement au sein du club ni passer mon temps à prendre des taxis bus etc. à mes frais pour arriver jusqu’au lieu d’entraînements », avait-il indiqué tout en critiquant l’attitude du secrétaire du club Tutonda à son égard.

Maintenant, ce technicien congolais formé en Europe sera vraiment calme si les dirigeants de Renaissance honorent, cette fois-ci, leur engagement.

Socrate Nsimba K./MMC