Lors de sa présentation dimanche, Hubert VELUD déclarait : « Quant on est au TPM, un grand club du continent, pour les entraîneurs et les joueurs la seule raison de vivre est de gagner des titres. Et il faut y penser chaque matin… »

Pour y arriver, il faut des méthodes et un plan d’action. Ce lundi après son premier match sur le banc des Corbeaux, le nouvel entraîneur a avancé quelques ingrédients essentiels pour mijoter une bonne recette : un excellent état d’esprit du groupe et un gros potentiel dans l’effectif. Extrait de la première intervention du coach Hubert VELUD devant la presse, après le succès face à New Soger.

… et du geste !

« On a senti, face à New Soger, le coup du manque de fraîcheur physique après la reprise. On n’était pas à 100%, ça on le savait. Ce qui est bien cet après-midi, les joueurs ont bien couru et bien travaillé même si on restait longtemps à 1-0. Le match a pris beaucoup de temps à se débloquer, mais à la fin on a su bien faire la différence. Pour mon premier match, je suis satisfait de l’état d’esprit général, mais il reste beaucoup de travail dans tous les domaines. J’ai vu des choses parce que j’ai surtout observé pendant le match…»

Hommage à MIHAYO et MWAKASU

« On sent qu’il y a beaucoup de potentiel au sein de l’effectif et il faudra bien l’exploiter. Je rends hommage à Pamphile MIHAYO et David MWAKASU qui ont fait un très grand travail depuis qu’ils ont repris. C’est grâce à eux que l’équipe est en train d’être bâtie physiquement. Ce sont des gens qui travaillent bien et le club peut compter sur eux. »

Tpmazembe.com