Le Danemark expulse un étudiant camérounais pour avoir trop travaillé

Originaire du Cameroun, étudiant en génie électronique à l’université d’Aarhus au Danemark -deuxième plus grande université du pays derrière celle de Copenhague-, Marius Youbi a été expulsé du Danemark pour avoir trop travaillé.

90 minutes de trop…

Le coût des études étant extrêmement élevé au Danemark pour les étudiants étrangers (plus de 6 000 euros par trismestre), plusieurs d’entre eux sont obligés de trouver un job pour financer leurs études. Pour ce faire, Marius travaillait comme agent d’entretien. Seulement voilà, d’après les autorités danoises il aurait dépassé de 90 minutes la durée de travail autorisé pour un temps partiel. L’étudiant camérounais aurait fait plus de 15 heures par semaine par rapport au nombre d’heures permis.

Fin 2015, Marius avait reçu un arrêté lui indiquant qu’il avait jusqu’au 8 janvier au plus tard pour quitter le Danemark. Suite à cela, l’université avait demandé aux services de l’immigration de reconsidérer leur décision. « Marius Youbi est l’un de nos meilleurs étudiants », avait souligné le recteur Brian Bech Nielsen dans cette lettre adressée en décembre à l’administration. Une pétition a également été lancée pour lui venir en aide, elle aurait recueilli plus de 18 000 signatures.
Jesper Wodschow Larsen, un porte-parole de l’agence danoise pour l’immigrationa a souligné pour sa part que la décision avait été prise « conformément aux règles en vigueur ».

stoettedemonstration_for_marius

« Laissez Marius rester au Danemark »

4 ans partis en fumée !

Décrit comme quelqu’un « de très gentil et talentueux, apprécié de tous ceux qui le rencontrait et qui n’a besoin que de deux semestres supplémentaires pour terminer ses études » le jeune homme camérounais de 30 ans était étudiant à l’université d’Aarhus depuis quatre ans. Il ne lui restait que deux semestres à faire pour obtenir son diplôme en génie électronique.

Dans une interview à la radio danoise juste avant son départ pour le Cameroun, Marius Youbi s’est dit « triste et déçu« . « Mon travail est gâché : quatre ans et demi sont partis en fumée« . « J’ai construit quelque chose ici au Danemark. J’y ai beaucoup d’amis, de la famille que je laisse derrière moi. C’est difficile de dire au revoir à tant de choses », a-t-il déclaré. Marius Youbi a ajouté qu’il espérait pouvoir revenir au Danemark pour reprendre ses études.

Moment des aurevoirs entre Marius et sa famille avant son départ pour le Cameroun.

Face à l’afflux de réfugiés en Europe et l’action du Parti populaire danois, une formation anti-immigration qui a obtenu 21% des voix lors des élections en juin dernier, le Danemark a récemment renforcé ses contrôles aux frontières et durci sa politique migratoire pour dissuader les étrangers de venir y rechercher une nouvelle vie… Qu’en pensez-vous?

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire