Un homme d’une cinquantaine d’années non autrement identifié, a été lapidé par la population du Babusoko au PK 50 situé sur la route Ubundu dans le district de la Tshopo dans la province Orientale, après son aveu d’avoir tué par la sorcellerie plus de cent personnes y compris les membres de sa famille et de sa belle famille.

La vindicte populaire a été exécutée, malgré l’intervention musclée des agents de force de l’ordre, pour récupérer ce présumé sorcier qui, du reste avait révélé peu avant sa lapidation à coup de pierre, que ses pouvoirs mystiques l’avaient trahis, lorsqu’il avait voulu définitivement mettre fin à la vie de sa deuxième épouse, très malade et en séance de prière dans une église de la place.

ACP