Le Gombo, plus fort que le Viagra!

En plus de ses vertus qui ne sont plus à prouver, le gombo est très bénéfique pour renforcer le muscle cardiaque et augmenter ainsi les sécrétions des glandes sexuelles chez l’homme comme chez la femme.

Le gombo se mange cru ou cuit. Cela depend de là où l’on se trouve. Très souvent il se mange avec la tomate, les oignons, les poivrons et l’aubergine, ainsi qu’avec plusieurs assaisonnements tels que le curry, l’origan, le citron et le vinaigre. Selon des chercheurs, cet aliment aurait des vertus qui défieraient celles du viagra.

Les vertus du gombo

Le gombo a bel et bien des vertus theurapeutiques voire aphrodisiaque défiant même le viagra. C’est ce qu’affirment des chercheurs qui ont mené une étude sur les vertus de cet aliment. Ils sont notamment anti-inflammatoires, antiseptiques, laxatifs et anti-diabétiques.

Ils soignent l’incontinence urinaire et facilitent la digestion et l’accouchement chez les femmes et que ses feuilles, fruits et graines sont utilisés dans les soins de diverses maladies.

Dr. Ahmed Arif, professeur d’obstétrique et de gynécologie à l’Université du Caire, soutient que le gombo à une forte concentration de vitamine  » A « , est bénéfique pour renforcer le muscle cardiaque et augmenter ainsi les sécrétions des glandes sexuelles, que ce soit chez l’ homme ou chez la femme.

Fort de ses capacités, le gombo est fortement conseillé également dans les cas d’irritation de la peau, d’ampoules aux mains ou aux pieds, et de constipation.

Pour le problème de la peau irritée : il suffit de froisser les feuilles dans de l’eau pour la frotter ensuite avec le liquide gluant obtenu.

Pour soigner la fièvre : il faut griller les graines sèches en poudre et faire bouillir quelques minutes pour donner aux enfants sous la dose d’une à trois cuillères à soupe. Mais, les adultes peuvent les prendre plusieurs fois par jour.

Pour la constipation : il faut découper  le gombo vert en petits morceaux glissants. Les faire bouillir et boire. Les adultes doivent boire le liquide obtenu le matin et à midi. Le fruit contient une substance mucilagineuse utile pour épaissir soupes et ragoûts.

Il est conseillé d’utiliser les gombos qui ne sont pas durs


Notice: get_currentuserinfo est obsolète depuis la version 4.5.0 ! Utilisez wp_get_current_user() à la place. in /home/directc/public_html/wp-includes/functions.php on line 3831