Dimanche soir, Jacob Zuma a annoncé le remplacement de l’inexpérimenté David van Rooyen, intronisé à la surprise générale trois jours plus tôt, par une valeur sûre, Pravin Gordhan. La décision a été saluée par les marchés.