Révélations: voici comment Jason Mayele est mort!

Jason Mayélé est décédé il y a 13 ans, victime d’un accident de voiture. Il a fait les beaux jours de la sélection nationale. Retour sur les circonstances ayant causées sa mort et, hommage à ce Léopard que nous n’oublierons jamais.

Arpès avoir publié la liste de 8 Léopards ayant marqué l’histoire du football congolais, il nous a semblé important de se souvenir de celui qui, il y a quelques années, a ensoleillé les stades sous la tunique des Simba à l’époque.

Il y aura en effet plus de 13 ans que Jason Mayélé nous a quittés. Ceux qui l’ont croisé auront sans doute une pensée pour lui. Lui consacrer quelques lignes dans votre édition serait un bien bel hommage…

Un tragique accident

Sur la base de ce courrier d’une lectrice de Direct.cd  qui souhaite rester anonyme, nous avons donc décidé de raviver les bons souvenirs des congolais. Car s’il y a bien un joueur qui a fait vibrer le stade des martyrs à Kinshasa et qui a apporté du bonheur sous le maillot de l’équipe nationale, c’est bien Jason Mayélé. Ceux qui l’ont côtoyé de près peuvent en témoigner (lire ci-dessous), le Congolais était bien la joie de vivre incarnée.

Né à Kinshasa en 1976, Mayélé a rejoint la France en 1985. Mais c’est d’abord sur les rings de boxe que le jeune Congolais débute le sport. Il passe rapidement au football et c’est à la Berrichonne, en France, qu’il va éclore. Sous la responsabilité de Roger Fleury d’abord, puis en passant par les principes exigeants de Victor Zvunka au Châteauroux. Il passera six saisons sous le maillot bleu et rouge (de 1993 à 1999) avant de rejoindre l’Italie où à Cagliari, il retrouve un ancien Berrichon, Patrick M’Boma.

Mais en mars 2002, alors qu’il vient de disputer la Coupe d’Afrique des Nations au Mali, Jason Mayélé décède dans un accident de voiture. L’Observateur, un journal knois, raconte : « Ce samedi matin 2 mars 2002, Jason Mayélé quitte son domicile après avoir fait acte de présence à un deuil d’un ami. Il se rend au terrain d’entraînement car ce week-end-là, son club, le Chievo Verone, doit en découdre avec Parme. A 8 h 15, dans un virage sa voiture dérape et heurte de plein fouet une voiture qui arrivait en sens inverse, à la sortie d’un village de campagne appelé Apazengo. »

Le film de l’accident

PHOTO PATRICK.GAIDA    D1   BERRI / MARSEILLE  LE 24/01/1998
PHOTO PATRICK.GAIDA
D1 BERRI / MARSEILLE LE 24/01/1998

Lee samedi 2 mars 2002 matin, Jason Mayete quitte son domicile, après avoir fait acte de présence à un deuil d’un ami organisé sur place, et se rend au terrain d’entraînement car, ce week-end, son club, Chievo Vérone doit en découdre avec Parme.

Des 8 heures, II est au volant de sa voiture qu’il conduit depuis de longs mois et dont il maîtrise tous les mécanismes. A 8 h15′, dans un virage, sa voiture dérape, quitte la bande droite et heurte de plein fouet, une autre voiture qui venait dans le sens inverse, à la sortie d’un petit village de campagne appelé Apazengo. Les deux occupants de la voiture qui venait dans le sens inverse, n’ont pas de chance : la femme meurt sous le coup, tandis que l’homme qui était au volant, est grièvement blessé. Pour sa part, Jason Mayele se trouve dans un état piteux. Informée, la direction de Vérone envoie un hélicoptère afin d’évacuer dare-dare Mayele pour la polyclinique du club oů le médecin de l’équipe se trouvait déjà . Peine perdue Car, quelques temps seulement après son arrivée à la polyclinique, Jason Mayele rend l’âme.

Six saisons, 32 buts

Né le 4 janvier 1976 à Kinshasa,  Jason Mayélé est arrivé très jeune à la Berrichonne de Châteauroux. Dès la saison 1993-1994, à 17 ans, il participe à 25 matchs et inscrit cinq buts en D2. En 1994-1995, il joue 22 matchs (4 buts) avant de se montrer le plus prolifique en 1995-1996 avec 8 réalisations en 30 matchs. Puis en 1996-1997, l’année de la montée, il joue 31 matchs et marque 7 buts pour la Berri. L’année de la D1, en 1997-1998, Jason participe à 27 matchs et inscrit quatre nouveaux buts, comme lors de sa dernière saison à Châteauroux en 1998-1999. Il s’envole ensuite pour l’Italie où il joue à Cagliari de 1999 à fin 2001, d’abord en série A puis en B. Il est transféré au Chievo Vérone en janvier 2002 dont il ne portera le maillot qu’à dix reprises.

 

 

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire