Lubumbashi — Lacrymogènes, menaces et chasse à l’homme à Kamalondo: les images chocs !

Du gaz lacrymogène, des menaces et coups de fouet même aux paisibles passants ! Les supporteurs du TPM venus assister à la séance d’entraînement ouverte à tous et les résidants des abords du stade de Kamalondo sont dispersés par la police présente en force sur les lieux. Le périmètre d’accès au stade étant bouclé, des milliers de supporteurs sont à quelques kilomètres de là, attendant sans peur leur président.

Dès 10h00, des milliers de supporteurs n’attendent que l’ouverture des portes lorsqu’ils sont surpris par toute la caserne des policiers de la ville. Certains sont même arrêtés puis roués de coups avant d’être relâchés par des éléments qui ont usé de gaz lacrymogènes pour disperser les supporteurs. Ceci afin de les dissuader de venir suivre la séance d’entraînement ouverte à tous puis l’échange avec le boss du club.

Le stade encerclé, les supporteurs toujours en place

Les forces de l’ordre ont littéralement encerclé le stade sommant les supporteurs de quitter les lieux. Motif : « Balobi Noir et Blanc elaka awa te… » a lâché un policier en Lingala. Traduction : « Nous avons l’ordre de ne pas laisser passer le Noir et le Blanc… » fin de citation.

Ordre de Dieu le père, tous les supporteurs de Mazembe empêchés d'accéder au stade. Balobi Noir et Blanc eleka te

Posté par Héritier Yindula sur mardi 1 décembre 2015

 

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire



Notice: get_currentuserinfo est obsolète depuis la version 4.5.0 ! Utilisez wp_get_current_user() à la place. in /home/directc/public_html/wp-includes/functions.php on line 3831