L’imam Ibrahima Sèye, également professeur d’Histoire et de Géographie au Lycée Alpha Molo Baldé, a été arrêté hier et envoyé en prison. D’après les enquêtes, cela fait suite à une sortie fracassante lors de son sermon.
Selon les éléments de l’enquête, il a traité les présidents sénégalais, français et américain de mécréants. Il est ainsi poursuivi pour profanation et offense au chef de l’Etat. « La version audio est entre les mains des services secrets. Ibrahima Sèye a traité le président de la République, Macky Sall, de mécréants ainsi que ses homologues français et américain.

Des symboles de la Nation, comme le drapeau, ont aussi été les cibles de l’imam ; de même que les confréries religieuses du pays », renseigne une source proche de l’enquête.

A en croire toujours aux interlocuteurs du journal, l’imam a qualifié Macky et ses homologues d’extrémistes et fondamentalistes islamiques, dangereux pour la sécurité publique. C’est ainsi qu’il a été extirpé parmi ses disciples par les éléments du Commissariat urbain de Kolda.

Le professeur d’Histoire et de Géographie a été conduit à la police, sous le regard impuissant de ses disciples, avant d’être déféré au parquet de Kolda. Après audition, il a été conduit à la citadelle du silence où il attend d’être jugé. Le mis en cause est soupçonné d’avoir des relations avec Boko Haram du Nigeria.