Intercepté avec un cercueil la nuit près d’un cimetière, le voleur fait le mort!

Les policiers du commissariat de Makabandilou dans la banlieue Nord de Brazzaville, la capitale du Congo ont passé un mauvais quart d’heure après avoir intercepté un voleur portant un cercueil sur ta tête très tard la nuit à la sortie du cimetière de la Grâce. Celui qu’ils ont pris pour un voleur s’est fait passer pour un mort revenu à la vie.

Pendant qu’ils assuraient une patrouille nocturne, les policiers du commissariat de Makabandilou ont été surpris de tomber sur un homme portant un cercueil sur sa tête, marchant sur le trottoir en direction de Massengo. Rassurés d’être en face d’un déterreur de tombes appelé communément « Moundjoulas », les policiers à bord d’une BJ (Pickup Toyota) lui ont sommé de s’arrêter afin de procéder à son arrestation.

Interrogé par le chef de la patrouille sur sa présence à une heure si tardive avec un cercueil sur sa tête, le voleur n’a pas perdu son sang froid avant de s’expliquer. Selon lui, c’est dans la matinée qu’il a été inhumé au cimetière de la Grâce, un endroit qui ne semblait pas lui plaire et d’être de son rang, alors il avait décidé d’aller s’auto inhumer au cimetière du centre ville qui répondait plus à son statut de haut cadre avant sa mort.

Se regardant chacun après les explications du voleur, les policiers ont pris la fuite convaincus d’avoir dérangé un mort revenu à la vie (un fantôme) tandis que celui-ci qui a éclaté de rire avait décidé changer de parcours pour ne plus tomber dans une embuscade.

Stéphanie Mabonzo
Lolakayacongo.com

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire