Il s’appelle Max Schrems, a 28 ans et a réussi à contraindre le géant Facebook à rapatrier en Europe toutes les données relatives à ses utilisateurs européens. Mais ce juriste assure que Facebook est “un outil formidable”.