1° La force

force

Ce n’est pas une histoire de muscle. Selon une étude de l’Université Temple par TamaraBeauboeufLafontant intitulé, « Behind the Mask of the Strong Black Woman« : « La définition de qualité déterminante de la féminité noire est la force. En référence aux femmes infatigables, profondémentdévouées, et apparemment invulnérables, la demande de force nous transmet une histoire fascinantede persévérance. Les figures essentielles de ce récit incluent des militants sociaux de premier plandes deux derniers siècles … (qui étaient) invoquées et vénérées pour incarner, un engagementdésintéressé courageux pour la protection et l’émancipation des dépossédés.

2° La liberté capillaire

liberté capilaire

Les autres nationalités sont fascinés par les cheveux naturels des femmes noires. Beaucoup demandent à  toucher ou ont même touché sans autorisation ont les cheveux d’une femme noire. Ils ne peuvent pascomprendre et croient que les sentir sur leurs doigts leur donnera quelques explications. « Pour sûr, les cheveux naturels sont fascinant pour les «autres» femmes, car ils sont très diversifiés quant à  la façon dont ils peut être coiffés« , a déclaré Najah Aziz, propriétaire du salon Like the River d’Atlanta. « On les porte en Afro, en locks, en tresses torsadées et ainsi de suite. Et cette polyvalence les déboussole.

3° Des lèvres pulpeuses

lèvres pulpeuses
Il fut un temps, il n’y a pas si longtemps, où les lèvres charnues des femmes noire étaient dépréciéespar presque tout le monde. De nombreuses femmes noires ont même accepté cette situation qui embrumait leurs pensées à propos d’un de leurs traits physique les plus merveilleux et naturels.Désormais, ces préoccupations n’existent plus. Les femmes paient , en effet, des préparations injectables pour augmenter la taille de leurs lèvres afin d’obtenir ce que les femmes noires possèdent naturellement.

4° la peau la plus sombre

la peau la plus sombre

La mélanine des femmes noires ne nécessite pas d’heures d’ensoleillement pour s’assombrir, et pour celles qui choisissent de s’exposer, les risques de cancer de la peau et de coups de soleil sont nettement inférieurs, selon les médecins, en raison de la mélanine naturelle. Historiquement, les autres femmes ont envié la magnifique carnation des femmes noires (et le fait qu’elles n’ont pas às’asseoir au soleil ou à aller dans un salon de bronzage pour l’obtenir.

5° Les hommes noirs
les homme noirs
Certaines diront qu’il n’y a pas assez d’hommes noirs pour les femmes noires. Mais c’est en partieparce que les autres femmes les convoitent aussi. C‘est, en tout cas, l’impression que cela donne.Pour sûr,les couples mixtes sont en vogue, rien à voir avec les décennies passées, où les couple mixtes étaient presque tabou. La saison de la « Chasse aux frères » est ouverte, et les femmes afro ne sont pas les seules à « chasser ».

6° La résistance

la resistance
Faîtes chuter la femme noire et elle rebondira probablement, plus forte et sera prête à faire d’avantage dans sa vie. Cette capacité à survivre dans des conditions très difficiles ou compliquésdécoule de son héritage africain. Les femmes esclaves travaillèrent dur, élevèrent des enfants, survécurent aux traitements brutaux  des propriétaires de plantations. La résistance est dans leur sang. Toutes les femmes ne sont pas comme ça parce qu’elles ne furent pas traités de la manière dans la façon dont les afro-descendantes le furent depuis des siècles.

7° le fessier

le fessier
Longtemps considéré comme trop gros, beaucoup de femmes font désormais des squats dans les salles de sport comme des forcenés ou font des injections pour obtenir un fessier qui remplit leursjeans . Qui aurait pu imaginé cela?

Ojal