Si l’on en croit un communiqué reçu à notre rédaction en provenance du palais de la république du Sénégal, le général Diendéré aurait accepté de rendre le pouvoir « immédiatement » au président de la transition Michel Kafando.

« A l’issue d’intenses négociations avec les différentes parties prenantes de la crise au Burkina Faso, un accord a été trouvé pour un retour immédiat à la transition démocratique ». a fait savoir le bref communiqué.

Selon le site Burkina24 après plus de deux heures de rencontre avec le Général Gilbert Diendéré, le président Yayi Bonia annoncé qu’une réunion aura lieu ce dimanche avec l’ensemble des acteurs.

« Le Général est dans de bonnes dispositions d’esprit, d’excellentes dispositions d’esprit », explique-t-il. « Demain, tous les acteurs de la vie politique du Burkina vont se réunir demain, sans oublier le Général, sans oublier le président Kafando, pour lâcher la bonne nouvelle au monde entier », a-t-il continué.