Zimbabwe : Mugabe prononce le même discours en l’espace de 2 mois

Agé de 91 ans, le Président du Zimbabwe Robert Mugabe a prononcé par erreur le même discours devant le Parlement en l’espace de deux mois d’intervalle !

Robert Mugabe n’a décidément jamais fini de surprendre. Selon le quotidien gouvernemental The Herald, le Président zimbabwéen, âgé de 91 ans, a prononcé par erreur, ce mardi 15 septembre 2015, devant le Parlement, le même discours que celui donné le mois dernier, devant des députés de l’opposition restés silencieux. Ces derniers affirment avoir reçu des menaces par SMS, qui commençaient par le mot « mort », soulignant que leur immunité s’arrêtaient aux portes du Parlement. « Il y a eu un mélange dans les discours et le Président a prononcé le mauvais discours » à l’occasion de l’ouverture de la session parlementaire, a déclaré George Charamba, le porte-parole du chef de l’Etat zimbabwéen, au quotidien gouvernemental The Herald.

Sous le regard médusé des députés, le chef de l’Etat a relu pendant 25 minutes donc l’intégralité du texte déjà prononcé lors de son intervention sur l’état de la nation, le mois dernier. Il ne s’est visiblement même pas aperçu qu’il prononçait le mauvais discours. « La confusion s’est produite au niveau du secrétariat. Nous regrettons sincèrement cette erreur et des mesures disciplinaires sont envisagées », a indiqué le porte-parole du gouvernement.

Si les députés de l’opposition sont restés silencieux malgré la méprise du dirigeant du Zimbabwe, les journalistes qui couvraient l’évènement, eux, avaient rapidement pointé les similitudes entre les deux discours.

Au pouvoir depuis 1980, après l’indépendance du pays, Robert Mugabe est l’un des chefs de l’Etat les plus âgés et a en outre battu le record de longévité au pouvoir. Ce qui ne l’a pas empêché d’annoncer d’ores et déjà sa candidature pour la Présidentielle de 2018. En attendant, la majorité de la population vit dans la pauvreté. Une situation qui ne se s’arrange pas avec la crise économique que traverse le Zimbabwe depuis le début des années 2000, à la suite de la réforme agraire imposée par..  Lire la suite sur Afrika.com

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire