Brazzaville : le choix sur la tenue de la dépouille d’un homosexuel crée une bagarre générale

A Makelekele, où il vivait, personne n’ignorait l’homosexualité de Landry, moins encore sa famille qui avait accepté la dot de son fiancé blanc. La famille qui ne supportait plus les commérages du  voisinage  avait cru bon par ce geste amoureux du Blanc se débarrasser enfin de leur fils Landry qui dans un futur proche devrait s’en aller avec son mari en Europe.

Mais, la nature voulut autrement en arrachant la vie à Landry suite à une très courte maladie, que ses amis appelés communément les « Ma copine » n’ont pas bien accepté. Durant toute la veillée, le climat a été très tendu entre la famille et les amis homosexuels de Landry qui n »ont cessé d’accuser certains membres de la mort de leur ami.

Entre accusations, reproches et moralisation, une bagarre générale  a éclate le jour de l’inhumation de Landry. Ces amis homosexuels appuyés par son fiancé blanc qui ont supporté la veillée et les obsèques entièrement ont décidé  d’habiller la dépouille de Landry en femme avec une tenue de marié et une voile. Décision à la quelle la famille s’est opposée catégoriquement, car pour elle, Landry était un homme et sa dépouille devrait être habillée ainsi.

Cette cacophonie a  pousse les jeunes du quartier à se ranger en faveur soit de la famille, soit des amis homosexuels de Landry déclenchant une bagarre générale dont la police a eu du mal à mettre  fin. Après concertation avec les deux parties, il a été décidé que Landry soit enterré vêtu comme un… Lire la suite sur Lolakayacongo.com

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire