Le Roi de la Forêt a également bénéficié de ce cadeau d’une valeur de 65 000 $US.

Pour avoir passé plus de 16 ans aux côtés de Werrason » Le Roi de la Forêt « , le drummer Papy Kakol Sebondo dit » Yamachine » et le porte-parole Sankara de Kunta, viennent d’être gratifiés chacun d’une Jeep Toyota FJ Cruiser flambant neuve, d’une valeur de 65 000 $US. Un cadeau signé Willy Etoka du Congo/Brazzaville, l’un de grands mécènes de la musique des deux rives du fleuve Congo.

Outre les deux membres les plus fidèles du groupe, Willy Etoka a également offert la même Jeep à » Igwe Le Roi de la Forêt « . Preuve d’amour et de soutien au groupe Wenge Musica Maison créé depuis 1997, après la dislocation de Wenge Musica 4×4 Tout Terrain Bon Chic Bon Genre (BCBG).

D’aucuns se demanderont pourquoi le batteur Ali Mbonda n’a pas été récompensé, alors qu’il fait partie du groupe depuis sa création il y a de cela 18 ans. Selon les explications fournies par le bureau administratif de Wenge Musica Maison Mère, il est vrai qu’Ali Mbonda est resté longtemps aux côtés de Werra.

Mais seulement, à un moment donné, il l’avait quitté pour intégrer Wenge BCBG de JB Mpiana, alors que la rivalité entre les deux stars de la musique congolaise était rude à cette époque.

Or, cette récompense n’est réservée qu’aux fidèles qui n’ont jamais trahi le groupe. Voilà pourquoi Ali Mbonda a été débarqué de la liste des bénéficiaires. Si Héritier Watanabe faisait toujours partie du groupe, il aurait lui aussi bénéficié de ce beau et prestigieux cadeau pour toutes ses années passées au sein de WMMM.

L’on imagine que cette agréable surprise ne créera pas de jalousie dans le groupe, étant entendu que des » combattants » de première heure comme King Tekila, bien que résidant en Europe, s’est longuement sacrifié pour Maison Mère pendant les moments les plus difficiles où les fans de JB et de Werra se bagarraient dans la rue pour défendre leurs leaders. Eboa Lotin également, du haut de ses 12 ans de fidélité, doit assurément attirer l’attention des donateurs du groupe pour une récompense.

Ce geste doit interpeller d’autres artistes et personnels administratifs évoluant aux côtés de leurs leaders. Ils sont appelés à la patience et à la fidélité qui, d’une manière ou d’une autre, finissent par payer. Car, si Willy Etoka l’a fait pour Wenge Musica Maison Mère, d’autres mécènes aussi peuvent le faire pour d’autres groupes musicaux.

Même dans le monde théâtral congolais, le comédien Saï Saï a déjà offert, il y a de cela deux ans, une Rav4 à un des acteurs de son groupe, pour sa fidélité. Koffi Olomide a aussi pareil pour ses musiciens vers les années 2 000, en leur achetant des voitures Mercedes 300 Sport pour leur faciliter les déplacements.

Par LM