La RDC réclame 21 milliards de $ pour ses forêts

La République démocratique du Congo (RDC) demande aux pays industrialisés de lui verser 21 milliards de dollars pour financer des programmes de préservation de la forêt congolaise, la plus grande d’Afrique.

Le pays appelle à l’application du principe pollueur-payeur.

« Ceux qui polluent le plus ont besoin des pays qui pollue le moins pour participer aux efforts de lutte contre le réchauffement climatique. Les grands pollueurs sont les pays les plus industrialisés. La RDC a une grande forêt qui joue un rôle important dans cet effort « , a déclaré Bienvenue Liyota, ministre congolais de l’environnement.

M Liyota a également indiqué qu’il est nécessaire que les pays pollueurs mettent la main à la poche afin d’obtenir l’adhésion des populations locales aux efforts contre la déforestation

Selon les autorités de la RDC, les usines implantées dans ces Etats pollueurs rejettent en masse les gaz à effets de serre, à l’origine du réchauffement climatique.
Les autorités congolaises comptent soumettre cette proposition lors de la conférence sur le climat, qui va se tenir à Paris du 30 novembre au 11 décembre prochain.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire