La nouvelle compagnie aérienne rd-congolaise, Congo Airways, va effectuer son vol inaugural le 24 août, a annoncé dimanche à Kinshasa un responsable de la compagnie.

Le 30 juillet, la compagnie a reçu son premier avion, un A320 âgé de huit ans, acquis en crédit-bail auprès de l’Italien Alitalia pour un montant de 50 millions de dollars américains.

En accord avec Air France-KLM, le plan de vol de Congo Airways prévoit un déploiement sur huit aéroports domestiques puis quatorze pendant les trois années à venir pour couvrir un territoire qautre fois plus vaste que la France, avant de lancer des lignes inter-Etats sur le continent.

Congo Airways succède à la défunte compagnie publique LAC (Lignes aériennes du Congo) tombée en faillite en 2003.

Créant une nouvelle compagnie aérienne, le gouvernement rd-congolais entend surtout apporter sa contribution à l’assainissement du secteur de l’aviation civile congolaise composé en majorité des compagnies aériennes, qui ne sont pas autorisées à voler dans l’espace aérien de l’Union européenne (UE).

Le secteur aérien de la RDC Congo est caractérisé par une fréquence élevée de crashes aériens, dont les plus dramatiques, spectaculaires et meurtriers restent la chute d’un avion An-32 sur un marché de Kinshasa le 8 janvier 1996 (plus de 2.500 morts) et le crash du Boeing de la compagnie Hewa Bora à l’aéroport de Kisangani le 8 juillet 2011 (plus de 100 morts).