La RDC lance une Société d’Exploitation du Guichet Unique du Commerce Extérieur (SEGUCE)

Sous le Haut Patronage de Madame le Ministre du Commerce, la Société d’Exploitation du Guichet Unique du Commerce Extérieur,
RDC en sigle, a organisé, le vendredi 24 juillet à Kinshasa et dans 2 autres villes du pays, un séminaire national d’information sur le démarrage des activités du Guichet Unique Intégral du Commerce Extérieur.

La  SEGUCE RDC SA a été créée par le gouvernement de la République démocratique du Congo avec comme mission la conception, la mise en œuvre et la gestion du Guichet Unique du Commerce Extérieur.

Cette plateforme dématérialisée et sécurisée permettra aux acteurs économiques de déposer des informations et des documents standardisés auprès d’un organisme unique, en vue de remplir l’ensemble de leurs obligations réglementaires en matière d’import-export, de transbordement et de transit.

«  Les opérateurs économiques verront notamment les délais et les coûts d’importations et d’exportations diminuer considérablement, ce qui aura un impact positif sur l’économie Congolaise. L’Etat par ailleurs bénéficiera d’une plateforme de suivi et de statistique fiable, indispensable à la gouvernance économique et à la sécurisation des recettes» a fait savoir Monsieur Elie Sawaya, Directeur général de SEGUCE RDC dans son mot d’introduction.

10426730_922604474442793_1328810430861730557_nCe dans ce cadre qu’un séminaire a été organisé consécutivement dans 3 villes de la RDC,  afin de permettre la présentation de la solution mise en place pour la procédure de pré dédouanement à Kinshasa, Matadi et Lubumbashi.

Le Guichet Unique du Commerce Extérieur en République démocratique du Congo représente est l’un des plus grands projets de Guichet Unique de par sa dimension géographique, son périmètre et son format.

Cette plateforme de dématérialisation des processus logistiques, administratifs et réglementaires liés à l’importation et l’exportation de toute marchandise, intégrera les modules de pré et post dédouanement autour de la composante douanière sur tout les modes de transport : maritime, aérien, ferroviaire, terrestre, fluvial, lacustre, et sur 8 corridors principaux.

Elle participera à la coordination des flux d’informations entre les différents acteurs visant la facilitation du commerce extérieur et à la sécurisation des recettes de l’Etat. La facturation s’effectuera par l’émission d’un Bordereau de Frais Unique (BFU) centralisant tous les éléments propres aux différentes structures impliquées dans les différentes phases de la chaîne logistique.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire