Affaire Soco : Kinshasa répond à Global Witness

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a suivi le rapport de l’ONG Global Witness accusant les Forces Armées de la RDC d’être corrompues la la société pétrolière SOCO dans ses campagnes d’exploration.
A cet effet, le Gouvernement de la RDC met au la les faits ci-après:

1. La société pétrolière SOCO est reconnue et la en toute légalité en République Démocratique du Congo, A ce titre, elle a eu à demander dès 2012 des la particulières la sécurisation de ses Installations et de son personnel sur site â la suite d’une série d’incidents de sécurité impliquant des forces négatives présentes dans la région,

En réponse. le Gouvernement avait mis à la dIsposition de SOCO un détachement militaire â cet effet conformément aux lois en vigueur en RDC. Ces mesures ont pris fin en 2014.

2. Le Gouvernement de la République vient d’ordonner l’ouverture d’une enquête pour vérifier les allégations de voies de fait à rencontre de citoyens congolais dans le chef des éléments commis à cette mission.

Fait à Kinshasa, le 12 juin 2015

Lambert Mende Omalanga
Ministre de la Communication et Média

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire