Le « savon de la virginité » très dangereux pour la santé cartonne auprès des Africaines

Un savon peu coûteux qui aurait pour vertu de resserrer les muqueuses vaginales remporte un succès grandissant auprès des femmes africaines. Il n’est pas sans danger.

Il s’agit d’un savon à l’apparence ordinaire qui permettrait d’éliminer les mauvaises odeurs et de procurer « une sensation agréable de fraîcheur et de confort toute la journée » selon sa notice, rapporte Jeune Afrique. Son pouvoir très astringent permettrait aussi de resserrer les muqueuses vaginales, selon les femmes qui l’utilisent. D’où son surnom de « savon de la virginité ». Il est vendu un peu partout sur le continent africain, mais aussi auprès de la diaspora.

Les femmes qui l’utilisent affirment vouloir faire plaisir à leur partenaire, mais selon Jeune Afrique, les hommes interrogés ne voient aucune différence.

Un produit dangereux

Le problème de ce savon est qu’il est dangereux pour la muqueuse des femmes. « Mis à part ceux qui ont un pH doux, les savons sont nocifs pour les muqueuses et doivent être évités », explique Serge Noumbissi, gynécologue à l’hôpital de Provins, en région parisienne, interrogé par Jeune Afrique. « Ils agissent au détriment des lactobacilles, ces agents qui, en maintenant une bonne acidité vaginale, évitent la prolifération d’organismes indésirables. »

L’utilisation prolongée de ce type de produit pourrait endommager la paroi vaginale des femmes, rendre les rap

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire