Les Chinois virent Kalaa Mpinga de Mwana Africa

(Agence Ecofin) – Le congolais Kalaa Mpinga (photo) est éjecté avec effet immédiat du poste de CEO de Mwana Africa Plc, a annoncé le 10 juin la compagnie minière et de négoces multisectoriels très active en Afrique. « Les conditions du départ de M. Mpinga restent encore à être finalisées et convenues par les deux parties », a précisé la compagnie.

On apprend que la décision a été approuvée par l’assemblée générale qui s’est tenue le 9 juin et à l’issue de laquelle Yat Hoi Ning, président intérimaire non exécutif, est nommé président exécutif de la compagnie. Un comité de recrutement, dont M. Ning est membre, va à présent entamer les recherches pour le recrutement d’un digne successeur au poste de Chief Executive Officer, a-t-on précisé.

« M. Mpinga a été un atout majeur dans la création de Mwana et durant son évolution jusqu’à ce jour. Nous lui souhaitons le meilleur pour sa carrière future », a commenté Yat Hoi Ning.

Originaire du Kassaï en RD Congo, Kalaa Mpinga est entré d’abord dans la compagnie Anglo American en 1991 pour monter au conseil d’administration en 1997. Quatre années plus tard, soit en 2001, il quitte Anglo American pour fonder en 2003 Mwana Africa Holdings (Pty) Ltd, ancêtre de Mwana Africa Plc.

Mwana Africa est focalisée sur l’exploration, la mise en valeur et la production de l’or, du nickel, du cuivre et du diamant au Zimbabwe, en Afrique du sud et en RD Congo où elle a scellé un accord de joint-venture pour l’exploration du cuivre dans la province du Katanga.

Ecofin

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire