Comment draguer une femme sans être ennuyeux ?

« J’ai peur d’être ennuyeux », « j’ai peur de ne pas l’intéresser, avant elle sortait avec des mecs qui avaient toujours des trucs à raconter » : voilà une peur qui touche plus d’un homme quand il s’agit de plaire aux femmes.

Comment draguer quand on a peur de ne rien avoir à dire ? Comment intéresser vraiment une fille pour lui éviter de bayer aux corneilles ? Dans cet article, je vous dévoile les clefs pour draguer sans être ennuyeux !

Si ce genre de peur vous touche et vous paralyse avec les filles, ça commence souvent dès l’abordage : « je n’ose pas l’aborder… parce qu’au fond, je ne sais pas comment enchaîner. »

Je le vois lors des sessions de coaching en séduction, quand je montre aux apprentis gentlemen comment aborder : l’abordage, c’est l’affaire d’une phrase ou deux, l’affaire de 10 secondes maximum.

Mais une fois ce douloureux moment passé, la vraie question devient vite : « comment faire pour que la conversation soit fluide » et éviter l’horrible « blanc dans la conversation » ?

D’où vous vient donc cette peur d’être soporifique dans vos échanges ?

J’ai peur d’être ennuyeux : les origines du mal

Généralement, ce n’est pas une peur nouvelle chez les mecs qui veulent s’améliorer. C’est un boulet qu’ils se traînent depuis des années, depuis la petite enfance. Des parents pas assez attentifs, pas vraiment encourageants ?

Ou alors des amis prompts à les renvoyer dans leurs cordes : « Mec, t’es jamais drôle, tu foires toutes tes vannes… » ou encore « Mais ta vie on s’en fout, c’est de la merde ! »

Le mec qui pense ne pas être intéressant a probablement manqué d’attention, d’encouragement, a souvent été négligé et du coup, n’a pas reçu l’amour et la validation nécessaire pour poursuivre dans une voie. Le voilà donc persuadé que ce qu’il raconte, c’est vraiment rasoir, chiant à mourir.

Cette croyance limitante étant profondément ancrée en lui, il se persuade tout seul que sa place n’est pas auprès des filles qu’il ferait mourir d’ennui. A lui les tréfonds de la dépression, en route pour le cercle vicieux de la dévalorisation.

Sans avoir besoin de chausser mes rangers ni d’enfiler mon treillis pour kicker des culs rendus trop mous par la peur d’aborder des filles, je vous livre mes astuces de coach en motivation pour reprendre confiance en vous.

Commençons par analyser et définir ce qu’est une conversation intéressante, tant sur le fond que sur la forme !

Le fond et la forme

Draguer sans être ennuyeux, c’est maîtriser les deux clefs de la conversation : le fond, et la forme ! Commençons par le plus simple, ce qui vous demandera le moins de travail et de temps : la forme.

Du rythme et du tempo : changer la forme !

Désolé pour cette baseline, c’est Max FM, une radio grenobloise qui passait beaucoup de house à l’époque.

C’est pourtant la base d’un bon discours : la question du rythme. Pour des raisons de business ou d’études, vous serez probablement tous amenés à passer au tableau pour faire des présentations.

Peu importe le fond de ce que vous allez raconter, ce qui va garder votre auditoire réveillé, c’est votre rythme et la construction de votre discours.

Pour comprendre l’importance du rythme et de la construction, je ne peux que vous conseiller de regarder la série Borgen (Une femme au pouvoir), en particulier l’épisode 10 où le spin doctor du premier ministre galère à trouver une bonne structure pour le discours d’ouverture de la saison parlementaire.

Il existe de très bons bouquins pour apprendre à faire des présentations captivantes, qui comparent des structures de discours de grands orateurs comme JFK, Martin Luther King, ou Steve Jobs.

Appliqués à la séduction, ces conseils en body language et en tempo vous permettent de prendre le contrôle de la vitesse pour ne pas « endormir » la fille en face de vous.

-Ne vous affalez pas dans votre siège ou votre chaise, restez alerte !
-Variez la vitesse de speech : tantôt lent et mystérieux, tantôt ultra-rapide pour une anecdote très fluide !
L’objectif de ces variations : surprendre la fille en face de vous en évitant la voix monocorde et ne pas laisser l’ennui l’atteindre !

Malheureusement, je dois en convenir, ces techniques de variation de rythme et de ton ne sont que du raccommodage superficiel, un peu comme une adolescente qui se maquillerait à la truelle pour camoufler une vilaine peau : on se laisse tromper 5 minutes, puis on finit par fuir.

Votre mission, si vous l’acceptez : changer le fond. Un peu comme une célèbre marque de yaourt : « ça se sent à l’intérieur, et ça se voit à l’extérieur », ou un truc dans le genre… Comment draguer sans être ennuyeux ? La réponse est pourtant simple : en cessant immédiatement d’être ennuyeux !

Lifestyle et curiosité : changer le fond !

Maîtriser l’art de la conversation pour ne pas endormir la fille que vous draguez exige de comprendre ce que vous devez mettre dans une conversation ! J’ai tenté de résumer ça en 7 points clefs qui vous aideront à rendre votre conversation intéressante.

Emotions + anecdotes + points communs + actualités + sincérité + curiosité + lifestyle = Conversation parfaite !

Des émotions avant tout !

Une conversation intéressante doit faire vibrer la fille que vous voulez séduire. Qu’elle vous admire, qu’elle ait peur, qu’elle soit dégoûtée, qu’elle vive un vrai moment d’émotions avec vous !

Elle n’est pas là pour parler de son CV ou vous écouter réciter le vôtre… mais si ça devait virer à l’entretien d’embauche, faites en sorte de lui faire vivre le plus drôle, le plus fou des entretiens !

Des anecdotes avant tout !

Une conversation intéressante est saupoudrée de banalités (surtout pas trop, s’il vous plaît), mais doit être constituée de morceaux solides, de puissantes anecdotes que vous avez vécues !

L’idée, c’est de rendre cette discussion très personnelle, et qu’elle reparte en se disant qu’elle n’a jamais rencontré quelqu’un comme vous. Voilà comment vous deviendrez unique à ses yeux, et non pas banal et rasoir…

Des points communs avant tout !

Dans une conversation, si vous voulez être intéressant, il va falloir mettre le doigt sur ces points qui vous unissent, sur vos ressemblances. On est toujours plus attiré par quelqu’un qui nous ressemble que par quelqu’un de fondamentalement différent, ce n’est pas de ma faute, c’est comme ça…

L’idée, c’est de pouvoir lui rappeler que vous avez plus en commun que ce qu’elle ne pouvait penser au départ, quand elle vous a rencontré. Ne mentez pas sur ces points communs, ne vous inventez pas des passions musicales que vous n’avez pas pour lui plaire, ce serait plus navrant qu’autre chose…

Être au courant de l’actualité avant tout !

Un peu d’actualité, un peu de culture générale pour faire deux ou trois vannes et jauger votre partenaire de jeu : c’est sur ce genre de points que vous allez faire la différence et marquer l’esprit de la belle.

Un homme qui se renseigne, qui ne végète pas, qui tente de comprendre la société dans laquelle il vit VS un mec qui ne fait rien et ne s’intéresse à rien : à votre avis, qui gagne le match dans le cœur de la fille ?

Attention, je ne vous demande pas de TOUT connaître, de tout savoir et d’avoir un avis sur tout, mais je pense qu’un minimum est nécessaire pour survivre en société. (Tout est relatif, et je connais de bons dragueurs qui sur une soirée réussissent à séduire les filles sans avoir ouvert le moindre site d’infos depuis 4 ans. Leur secret : un univers à eux ultra bien défini et maîtrisé !)

Sincérité avant tout !

Rien de plus agaçant pour une fille que de sentir que le mec en face d’elle cherche à impressionner, cherche à s’inventer une vie. « Soyez-vous-même », le conseil le plus bateau qui soit, mais de loin le plus efficace qui existe.

Soyez-vous-même, les autres sont déjà pris ! Elle a envie de faire votre rencontre, pas celle d’un mec imaginaire qui va lui vendre du rêve sur un premier rendez-vous et ne pas assurer après !

Curiosité avant tout !

Pour éviter les pièges d’une conversation à sens unique, intéressez-vous vraiment à cette fille ! N’essayez pas de placer à tout prix des DHV dans la conversation, n’essayez pas de vous vanter à tout prix : concentrez-vous sur ce qu’elle a d’unique, sur ce qu’elle a envie de partager avec vous.

Si vous tirez toute la couverture à vous, si vous faites 100% de monologue, vous êtes probablement victime de narcissisme conversationnel et ça vous mènera droit dans le mur. Si c’est elle qui fait toute la conversation, elle rentrera chez elle avec la sensation de ne pas vous connaître et d’avoir simplement rencontré un mec de plus, qui ne la marquera pas vraiment et qu’elle ne rappellera pas.

Lifestyle avant tout !

Si vous voulez vraiment draguer sans être ennuyeux, je vous recommande de vous pencher sur la notion d’ennui. Qu’est-ce qui est ennuyeux selon vous ? Pour une fille, c’est probablement le mec qui s’accommode de sa routine métro boulot dodo, ou alors celui qui alterne ses cours, le sport et les jeux vidéo.

Une fille a besoin d’être surprise, de vivre de vrais moments de vie, pas simplement de regarder les Anges de la télé-réalité en votre compagnie.

Pour rendre votre conversation passionnante, il va falloir commencer par rendre votre vie passionnante ! Si vous aimez votre vie, il sera bien plus facile de la raconter avec passion, et ainsi éviter d’être ennuyeux ! Un homme passionné est un homme passionnant !

Si tout cela ne vous suffit pas encore pour vous débarrasser de cette peur d’être ennuyeux, j’ai encore deux astuces pour vous…

Des sujets plus funs que d’autre pour ne pas être ennuyeux ?

Evidemment, je ne tiens pas à vous imposer des sujets de conversation, mais je dois bien admettre que votre travail derrière votre ordinateur est rarement fascinant. Il va falloir trouver l’essence du fun et de la singularité de votre job pour le rendre intéressant !

Sinon, parmi les sujets qui marchent toujours très bien :

-Dire du mal des gens assis autour en leur inventant une vie
-Parler des dernières vacances, ou des prochaines vacances
-Parler du treizième signe du zodiaque qui vient d’être découvert (perso pour moi c’est la merde, je ne serai plus scorpion, officiellement ça me ferait changer d’identité et je perdrais la moitié de mes vannes mystiques en soirée…)
-Parler des histoires de cul de notre président, de Sexus Politicus, economicus ou footballisticus en fonction de vos centres d’intérêt.
-Parler du nombre de gosses que vous aurez avec elle quand vous serez maître du monde, et de leurs prénoms de mégalo (Zeus, Apollon, Hermès, Louis Vuitton et Kanye West…)
-Quel animal elle mangerait en premier sur une arche de Noé du XXIème siècle ?
-Quel membre elle se couperait pour préserver un membre de sa famille ?
-Son pêché préféré dans Se7en et dans la vie ? Quoi, elle n’a pas vu le chef-d’œuvre de Fincher ? Mais direct rendez-vous dans votre salon pour mater ça !

TOUT, absolument TOUT est un bon sujet de conversation potentiel. Comme d’habitude, tout va dépendre de la fille que vous avez en face de vous et de votre culture personnelle.

Les imitations de comiques et les citations de films, ça marche toujours aussi bien (je tiens cette confirmation d’une source sûre, même si je n’ai personnellement plus aucune mémoire, pour Eros, ça fait toujours rire les filles !)

Au fond, draguer sans être ennuyeux tient aussi beaucoup à l’analyse de la fille que vous avez en face de vous…

Se débarrasser de la peur d’être ennuyeux en abaissant la barre de vos exigences

-Est-ce qu’elle est en train de regarder son téléphone toutes les 10 secondes ?
-Est-ce qu’elle regarde par la fenêtre quand vous lui parlez ?
-Est-ce qu’elle vous laisse faire toute la conversation sans jamais vous relancer, sans trop participer à celle-ci ?

Si c’est le cas, alors oui, vous l’avez perdue. Mais sinon, vous vous prenez probablement la tête pour rien. Vous pensez être ennuyeux parce que vous avez en tête de mauvais points de repères, de mauvais points de comparaison :

-Vos potes les superdragueurs qui se la racontent sur la fluidité de leurs conversations
-Vos père, oncle, frère, grand-père, qui ne comprennent pas comment vous pouvez être célibataire
-Vos coachs en séduction qui racontent rarement leurs râteaux pour ne garder que les succès (COUPABLE !)
-Les héros de vos films et séries préférées (il y a entre 3 et 5 à 10 scénaristes à chaque fois pour trouver LE mot juste, et c’est leur métier, plus de 10 heures par jour !
Ne complexez pas si vous ne pouvez pas rivaliser avec un Barney Stinson !)

Allez, respirez un grand coup et réfléchissez une demi-seconde en termes de parité : et si c’était à la fille de faire un effort pour animer la conversation, serait-elle meilleure ?

Vous pouvez opter pour des premiers rendez-vous originaux, vous pouvez opter pour la magie, pour les dessins pour la séduire, vous pouvez user de tous les artifices pour rendre ce premier rendez-vous passionnant, mais au fond, la clef du problème, encore une fois, c’est la confiance en soi !

En espérant que cet article vous ouvre les yeux, je vous souhaite d’identifier les éléments de VOTRE équation pour rendre la conversation captivante !

Parmi les 7 éléments de l’équation, lequel est celui qui vous manque le plus ?

Sélim, modern talking.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire