Avec le passage de l’ITB Kokolo, la vie reprend à Mbandaka

Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur, a été en ébullition le mardi 21 avril dernier, lors de l’accostage de l’ITB Kokolo rénové, au port de cette ville en provenance de Kinshasa. Personne n’a voulu manqué à la fête. Même les écoles ont arrêté de fonctionner à partir de 9 heures, pour permettre aux élèves de voir l’arrivée de ce joyau. C’est toute une vie qui reprend dans cette ville qui ne vit que du produit du fleuve.
Le décor était déjà planté dès le petit matin au port de Mbandaka. Des tentes érigées pour accueillir les autorités, à coté des banderoles et autres calicots laissant apparaître des phrases en reconnaissance du chef de l’Etat, Joseph Kabila. Une forte délégation venue de Kinshasa a atterri à 8h30’ à l’aéroport de Mbandaka, avant de se diriger vers le port.

Au pied d’avion, des drapeaux aux couleurs du Parti pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) et du Parti Lumumbiste unifié (Palu) flottaient pour accueillir le Dg de la SCTP, Jean Kimbembe Mazunga et son adjoint, le Palu Lambert Matuku Mena. Ces mêmes drapeaux flottaient aussi au port de Mbandaka, à coté de tam-tam traditionnel.

Il est presque 12h40’ lorsque le bateau Kokolo accoste au port de Mbandaka. C’est la liesse totale au sein de la population qui attendait ce navire comme un petit dieu. Une joie immense qu’on pouvait lire aussi bien sur le visage des autorités provinciales, des dirigeants et agents de la Société Commerciale des Transports et des Ports, ainsi que de toute la population présente à cette cérémonie. Personne ne pouvait se contenir. Pour le maire de la ville, Mme Bomboko,  » Mbandaka vient d’accueillir un hôte peu commun. Il s’agit du colonel Kokolo, cette grande unité flottante de la SCTP, totalement rénovée grâce à la magie de la Révolution de la modernité et dont la présence constitue le signe d’un retour, le retour de la vie et de la joie, retour des espoirs et d’un redressement par la reprise du trafic sur le fleuve Congo « , a-t-elle déclaré.

ITB KOKOLO RENOVE, UNE VISION DE JOSEPH KABILA

Dans son mot de circonstance, Jean Kimbembe Mazunga, Directeur général de la SCTP, a salué en lingala, les fils de Mbandaka, avant d’entonner une chanson que les fils de cette ville répétaient au passage du bateau Kokolo, à l’époque de la 2ème République.  « C’est désormais comme ça » , a-t-il dit.

Avant de louer la vision du Chef de l’Etat, grâce à laquelle le projet de réhabilitation de l’ITB Kokolo est devenu aujourd’hui une réalité.

« C’est la concrétisation de la promesse du Chef de l’Etat, depuis 2003, pendant le 1+4, lors d’un défilée organisé ici (…) Le chef de l’Etat a donné des instructions au premier Ministre Matata, lui, à son tour, a secoué son ministre des Transports, qui a mis en marche ce projet pendant 18 mois, pour arriver à sa concrétisation. Nous devons beaucoup remercier le ministre des Transports et les agents de la SCTP qui ont beaucoup travaillé pour la matérialisation de ce projet. Ce n’est pas tout. Nous allons entrer dans toutes les voies avec des unités fluviales en réhabilitation » , a-t-il promis à la population de Mbandaka.

LA POPULATION INVITEE A RELANCER LA PRODUCTION

S’exprimant également en lingala, langue locale, le ministre des Transports et voies de communication, Justin Kalumba, a invité les habitants de Mbandaka à se mettre désormais au travail pour produire davantage, en vue de permettre à la SCTP de rentabiliser son exploitation. C’est dans ce sens, fait-il remarquer, que cette société pourra réparer ou acheter d’autres bateaux. ITB Kokolo a une capacité de 1500 tonnes de marchandises à transporter. Ce qui équivaut à 43 wagons de 40 tonnes de chemin de fer. D’où l’effort à fournir dans la production pour permettre au bateau d’inonder, dès son retour, la capitale Kinshasa en produits crus, a-t-il insisté.

Depuis 20 ans, ce bateau était en ruine. Mais aujourd’hui ça nous transporte plus de 300 personnes. On devrait normalement aller à Kisangani (1734 Km), point de chute, pour attendre le bateau. Mais on est venu ici à Mbandaka parce que c’est la moitié du trajet (700 Km). Tout simplement parce que nous savons qu’en cas de problème, il y a un chantier naval ici et le bateau peut être réparé. Mais nous constatons que la navigation n’a posé aucun problème « , se réjouit Justin Kalumba, surtout que beaucoup de choses ont été dites autour de la réparation de ce bateau. Certains affirmaient même que les travaux de réhabilitation n’ont pas été bien suivis et que le bateau n’était pas en mesure de voyager par tous les moyens débloqués par le Gouvernement.

Kokolo arrive à Kisangani dans 9 jours

A en croire le commandant Dominique Esele Mongambe, ITB Kokolo et ses barges accostent à Kisangani dans neuf jours. Pour la première étape, allant de Kinshasa à Kisangani, le commandant indique que le bateau a navigué à une vitesse moyenne de 10 Km/h.  » On a vraiment respecté l’horaire. N’eut été la cérémonie de Mbandaka, j’allais accoster ici à 5 heures du matin. Le convoi est très bon. D’ailleurs, pendant le voyage, le nombre de riverains était supérieur au nombre de passagers à bord. Il n’y avait même pas moyen de faire le contrôle. Tout le monde, grand ou petit, voulait monter dans le bateau, dans la confusion totale, c’est pour eux la première fois de voir un tel bateau.  »

Le commandant de bord a en outre déploré le mauvais état de la voie. C’est ainsi qu’il demande au Gouvernement de soutenir la Régie des voies fluviales.  » La partie qu’on appelle Chenal, de Maluku jusqu’au Km 650, ne dispose d’aucun signal. C’est un espace très dangereux, il y a de roche un peu partout. Si nous conduisons ce bateau, c’est par expérience, sinon le bateau allait rester à Kinshasa « , révèle-t-il.

Dans les rues de Mbandaka, la population entonnait des chansons et autres slogans de tout genre à la gloire du chef de l’Etat, Joseph Kabila, qui a pensé à la réhabilitation de cet hôtel de luxe flottant, gage d’un redressement de l’économie dans la ville de Mbandaka. MOLINA

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire



Notice: get_currentuserinfo est obsolète depuis la version 4.5.0 ! Utilisez wp_get_current_user() à la place. in /home/directc/public_html/wp-includes/functions.php on line 3831