Un policier non armé et ivre de son état s’est fait voler son béret par les Kuluna, le week-end dernier dans la soirée, au quartier Lumumba, dans la commune de Bandalungwa. Selon les témoins de l’événement, le policier en uniforme non armé venait de prendre son verre dans l’une des terrasses du quartier. Après avoir fini de siroter son verre, il s’est décidé de regagner son domicile.

En cours de route, soul et divaguant, le policier se retrouvera face aux jeunes délinquants communément appelés Kuluna. Ceux-ci ont profité de cette opportunité pour le menacer et le molester. Le policier sera tiré des griffes de ses bourreaux par des jeunes gens du quartier à son secours.

En prenant la poudre d’escampette, ces voyous se sont enfuis avec le béret du policier pour la simple raison que le policier n’avait rien sur lui.

Il faut signaler que c’est pour la énième fois que ces inciviques s’attaquent aux hommes en uniforme dans cette partie de la ville de Kinshasa. Le dernier cas en date est celui du mois de septembre dernier. Ces Kuluna se sont acharnés sur un policier de renseignement habillé en tenue civile communément appelé bureau 2. Après leur attaque, ces bandits se sont enfuis avec le sac à main de l’infortuné.

Cette sacoche contenait, en effet, les documents de service de la victime ainsi que son revolver. Et jusqu’à présent, la question que se pose le commun de mortels est celle de savoir si ces hors-la loi ont été traqués et si cette arme à feu a été récupérée ou non par les agents de l’ordre.

Dans le cadre de la lutte contre ces inciviques, nous félicitons les autorités municipales de Bandalungwa en particulier et celles de la ville de Kinshasa d’une manière générale pour avoir déployé un bon nombre d’agents de l’ordre dans les différentes avenues, artères afin de traquer tous ces fauteurs de troubles. Dans le même cadre, nous pouvons signaler qu’à l’heure actuelle, hormis quelques poches de résistance, la quiétude revient petit à petit dans le chef de la population de la commune de Bandalungwa.

Espérons que les autorités municipales de Bandalungwa et celles de la ville, à mener à bon port cette lutte afin de mettre hors d’état de nuire ces bandits  et kuluna et instaurer la sécurité à travers  Bandalungwa et la ville de Kinshasa.