Mbilia Bel résiste à l’épreuve du temps!

En Afrique, Mbilia Bel est comptée parmi les rares chanteuses à demeurer encore et toujours dynamique sur la scène musicale, malgré l’âge avancé. Elle se bat bec et ongle pour maintenir son nom et rester toujours proche de ses fanatiques. Née le 10 janvier 1959 en RD-Congo, Marie-Claire Mboyo Moseka devenue plus tard Mbilia Bel, la Cléopâtre, totalise 56 ans d’âge, cette année 2015.

Belle jusqu’au pied, l’artiste est une afro–optimiste.  Inutile d’essayer de lui chercher des notes démoralisantes dans son répertoire. Elle transfigure la tristesse par sa voix sensuelle et sa musique complexe. Mais, facile à retenir. C’est aux creux de l’oreille que la belle kinoise vient déposer sa musique. A la manière d’une Mbilia-belleamoureuse, Mbilia Bel susurre d’une voix suave des textes. La chanteuse n’est pas simple. Si elle cultive la complexité, c’est pour mieux emmener le public dans son univers. Sensualité et militantisme. L’ancienne choriste du groupe Afrisa de Tabu Ley délivre des messages militants sur des mélodies envoûtantes.

Sa prouesse artistique soutenue par sa voix limpide lui a ouvert de portes du monde. Sa carrière est colée à l’histoire de Tabu Ley, un des génies de la rumba congolaise. Mbilia Bel a débuté son aventure à l’âge de dix-sept ans en étant danseuse et en interprétant les tubes à succès d’Abeti Masikini, puis, plus tard, des duos avec Sam Mangwana. Elle devient une valeur sure de la musique congolaise au début des années 1980, quand elle rejoint l’Afrisa International de Tabu Ley Rochereau.

Sa première chanson avec Afrisa « Mpeve Ya Longo » qui veut dire Saint Esprit en Kikongo, est sorti en 1982. C`est une chanson émouvante racontant les abus d`un époux envers sa femme. Son premier album « Eswi yo wapi » sort en 1983 et connaît un succès phénoménal. Il a été composé par Tabu Ley et Mbilia.

Dans les années 80, elle épouse Tabu Ley et devient une diva. Ses tubes « Mobali na ngai wana » et bien d`autres sont appréciées et écoutées partout.
Elle entame une carrière solo en 1987 après la séparation avec le père de sa fille unique. Cependant, après un dernier album avec Tabu Ley en 1987, elle s’installe à Paris où elle commence une carrière solo accompagnée du guitariste Rigo Star. Son premier album s’intitulait : ‘’Bamundele’’. Par la suite, elle sort les albums suivants: « Phénomène », « Yalowa », « Désolé », « Exploration »,  « Welcome back Mbilia Bel’’… Pour prouver qu’elle est toujours une diva, Mbilia vient de signer un maxi single nommé ‘‘Royaume d’amour’’. L’œuvre a été enregistrée et lancée en décembre 2014, à Brazzaville, puis Libreville. A travers cette nouvelle aubade musicale, elle veut toucher les cœurs avec des  mélopées sublimes et sensuelles. Depuis 2013, la chanteuse RD.  Congolaise a élu domicile à Brazzaville, sous l’encadrement de son producteur et Manager Claudi Nyere. Celui-ci peaufine déjà des stratégies pour réussir une meilleure distribution de l’œuvre au niveau continental.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire