A l’initiative de la KOREA FOUNDATION, le sculpteur congolais Maître Alfred Liyolo séjourne depuis le dimanche 1er mars 2015 à Séoul, en .Corée du Sud, où il participe aux festivités culturelles organisées par ladite fondation. Il compte parmi les 30 personnalités de renommée mondiale dans le domaine de la sculpture que la Korea Foundation a invitées.

On renseigne que, créée en 1991, la Korea Foundation milite pour le rapprochement du peuple coréen avec d’autres peuples du monde, à travers l’échange dans divers domaines de la vie.

Pour cette édition 2015, la République Démocratique du Congo est honorée à travers la personne du professeur de l’art plastique Alfred Liyolo, dont les œuvres logent dans bon nombre de musées prestigieux du monde.

Parmi les musées où on rencontre les empreintes de Me Liyolo, il y a cette œuvre nommée « La Détente » qui trône au parc olympique de Séoul, créé en marge des yeux olympiques de Séoul 1988. Une œuvre quine cesse de susciter l’admiration des Coréens et d’autres touristes .qui passent par le pays au matin radieux.
Pour M Liyolo, cette invitation lui permettra de prospecter d’autres opportunités d’ouverture culturelle pour la République Démocratique du Congo, qui seraient profitables aux générations futures congolaises qu’il encadre depuis des années.

A 72 ans, Me Liyolo totalise 52 ans d’expérience dans l’art plastique contemporain. Certaines voix scientifiquement autorisées s’accordent pour lui reconnaitre le mérite d’être à la base de la sculpture moderne en bronze en RDC.

Ayant réalisé de nombreuses œuvres à travers l’Afrique et le monde, la dernière en date s’appelle « Léopard ». Sortie de ses ateliers Bronze passion, l’œuvre a été présentée au public en février dernier dans la résidence de l’artiste située dans la commune de Mont-Ngafula.

Plusieurs personnalités tant du monde politique que culturel ont eu à effectuer un tour dans cette résidence « musée » d’Alfred Liyolo.

Par Dom