Africell interconnecté à Vodacom et Orange

Bonne nouvelle pour les cinq millions d’abonnés de Réseau du peuple. Depuis hier, mardi 3 mars, Africell est entré en interconnexion avec deux autres réseaux de téléphonie mobile du pays : Vodacom et Orange.

La démocratisation de la communication se renforce à Africell. Longtemps privé de l’interconnexion, le Réseau du peuple vient de laisser derrière lui ce moment de privation. Hier, mardi 3 mars, dans la mi-journée, ceux qui, à partir de leurs numéros Africell, avaient essayé d’appeler les correspondants Vodacom et Orange, ont réussi cette opération sans problème. En effet, les autorités de ces sociétés ont décidé de faire profiter davantage les Congolais de leur droit de communiquer. A en croire les sources sûres, d’autres sociétés de télécommunications seront également en interconnexion avec Africell dans les jours à venir. Ce qui fera davantage plaisir aux millions de Congolais.

Avec cette interconnexion, c’est plus de 5 millions d’abonnés d’Africell qui vont élargir leur champ de communication à un prix démocratique. « Aujourd’hui, j’ai communiqué avec des personnes qui utilisent d’autres réseaux. C’est vraiment un soulagement pour moi qui n’avait que la sim Africell. Je peux maintenant appeler Vodacom ou Orange et je souhaite que cette interconnexion soit totale », s’est réjoui un abonné Africell à Kinshasa.

A seulement deux ans, Africell, opérationnel depuis juin 2012, compte déjà plus de cinq millions d’abonnés, alors qu’il ne couvre seulement que trois réions de la République démocratique du Congo : Kinshasa, Bas-Congo et Katanga. Ce succès fulgurant, qui pulvérise tous les recors dans le secteur, tient lieu de qualité de ses services et un prix imbattable, compatible au revenu de la majorité des Congolais. En associant qualité et prix, cet opérateur a pu conquérir rapidement un public plutôt très exigeant. Lors des vœux adressés aux abonnés en décembre 2014, les dirigeants d’Africell avaient promis plusieurs surprises pour cette année. Cette interconnexion en est certainement une. Et, d’autres surprises sont à venir dont la connexion Internet avec une véritable 3G.

Par Socrate Nsimba

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire