Nous sommes officiellement dans l’ère du gros derrière, annonce le réputé magazine Vogue. Les femmes n’ont plus besoin de dompter leurs courbes pour attirer les hommes, selon le psychologue évolutionniste Gordon G. Gallup de l’université d’Albany, qui croit que ces derniers préfèrent les grosses fesses.

Le chercheur affirme que les hommes ne peuvent pas s’empêcher d’être attirés par les courbes voluptueuses puisque c’est inscrit dans leurs gènes. Il a expliqué à MTV News que l’évolution n’est pas seulement la survie du plus fort. C’est principalement de trouver quelqu’un qui a des gènes qui assurent la santé, la vitalité et la fertilité.

«La raison pour laquelle les silhouettes à la taille fine et aux hanches larges sont si prisées – et la raison pour laquelle les hommes les préfèrent sans le savoir – est à deux niveaux. Si une femme a une taille fine, cela signifie qu’elle n’est pas enceinte. Et si elle a des hanches larges, cela signifie qu’elle sera capable de donner plusieurs fois naissance grâce à sa morphologie.»

Toujours selon le scientifique, les femmes qui ont un gros derrière ont tendance à être intelligentes et elles donnent naissance à des enfants plus doués. Il explique: «La graisse accumulée dans les fesses (la graisse glutéo-femorale) est riche en acides gras polyinsaturés qui sont cruciaux dans le développement cérébral du fœtus.»

Les hommes ne sont donc pas conscients des raisons qui les poussent vers les femmes aux derrières rebondis, mais y sont très attirés.