Type to search

Société

L’Afrique donne 6,2 millions d’euros à chaque ancien président Français

Share

Depuis plusieurs décennies, il existe des revenus obscurs dont bénéficient les anciens présidents Français.

Il s’agit d’une prime impériale pour leur silence par rapport au franc CFA, dont toute personne vivant en France, ne prend la vraie dimension criminelle que lorsqu’elle accède à la fonction de président de la République de la France. Le silence porte sur l’origine de la monnaie du Franc CFA. C’est une monnaie d’origine Nazi que nous a imposé la France.

C’est grâce à un député français que cette information a été rendue publique. M. Dosiere vient d’obtenir une petite victoire car le gouvernement Français vient de lui adresser le coût total des anciens présidents pour l’année 2014 : 6,2 millions d’euros.

Ce chiffre n’est qu’une déduction approximative, issue de tous les éléments dont disposait ce Monsieur et qu’il n’y a pas une ligne budgétaire officielle attribuée à cette allocation. Cette allocation n’a pas une existence légale et reste totalement opaque. Ce monsieur rapporte que les fondements de cette allocation et son financement reste un mystère.

Comme c’est devenu la mode au Royaume de France, tout ce qui touche de près ou de loin le Franc CFA, la France ou le pillage de l’Afrique est enveloppé d’une opacité dont les Français se sont bien familiarisés.

La réalité est que cet argent qui sert à payer les anciens présidents français ne vient pas directement des contribuables Français, mais des revenus de la gestion obscure du Franc CFA.

Il faut noter que la France est le seul pays dans le monde qui met en œuvre cette pratique au service des ex-présidents qui travaillent totalement à leur compte et parfois contre l’intérêt de l’Etat Français. Mais quels sont les causes de cette dotation opaque aux anciens présidents français ?

D’après nos sources, c’est avec le président français Valérie Giscard D’Estaing que cette dotation opaque a été établie. Et par la suite tous les autres présidents ont bénéficié de cette manne qui leur tombait du Ciel Africain. Jusqu’à nos jours, chaque président Français continue de bénéficier de cette dotation. Cette exploitation abusive de la France en Afrique s’arrêtera-t-elle un jour?

africeleb.com

 

Tags:

7 Comments

  1. NDJILI Fév 24, 2015

    Qui tient l’argent, vous tient et vous manipule comme bon lui semble. Arès 55 ans d’indépendance de tous ces anciennes colonies françaises, aucun d’eux n’a eu le courage de créer sa propre monnaie.
    Le franc cfa appartient à la France, et donc la Banque de France qui frappe cette monnaie.
    Les six millions dont perçoivent les ex-présidents français n’est qu’une miette à comparer aux centaines voire milliard d’euros dont se goinfrent l’Etat français au détriment de ces pays africains pour la mise sur le marché le cfa..
    Il y a quelques années, j’avais eu une discussion très enrichissante avec un économiste ivoirien à propos du cfa
    Comment accepter d’utiliser une monnaie qui ne vous appartient pas et que vous n’avez aucune emprise et pouvoir? puisque l’Etat français peut seul decider de devaluer ou non.
    L’africain ne grandira jamais

    Répondre
  2. Jean Pierre Saulnier Mar 29, 2015

    Ce n’est pas un hasard si le Président Kadhafi a été lâchement assassiné par qui on sait. Après avoir averti le monde qu’il allait financer des satellites de télécommunication pour l’Afrique, après avoir conduit une politique africaine de rassemblement et d’union, après avoir appuyé sur la nécessité de créer une monnaie commune africaine indépendante de toute forme de colonialisme, il ne pouvait en être autrement qu’il soit limogé et tué par les geôliers de l’Afrique.

    L’Afrique nous réserve cependant de belles choses pour l’avenir. Elle sera peut-être la terre d’exile des déçus fuyant la terre des anciens peuples colonisateurs ruinés par leur cupidité. Connaissant les africains, ils pardonneront et seront probablement les sages de l’humanité.

    Quant à leurs parasites, les chefs d’États occidentaux, ils devront répondre de leurs malhonnêteté devant un tribunal international. Les États spoliateurs et leurs chefs devront rembourser un jour proche une grande partie de leurs larcins. Nous sommes arrivés à l’époque où l’histoire peut enfin démontrer combien l’Afrique a souffert du fait de la rouerie et de la malveillance des peuples colonialistes.

    Aujourd’hui, la souveraineté de ce continent africain doit être admise par l’ensemble des humains sur la terre. Et si la richesse antérieurement pillée ne peut d’emblée être restituée, l’hémorragie de celle restante doit cesser immédiatement. L’Afrique est maitresse de son sol, de sa culture et de ses rêves. L’occident doit le comprendre et réparer ce qu’il a brisé sur ce continent. C’est le deal salvateur pour lui même qu’il doit tenir, sinon en conservant son attitude colonialiste, il verra vraisemblablement s’effondrer ses systèmes politiques, économiques et sociaux par rupture des liens avec une Afrique devenue libre et forte.
    JPS Mouvement Pour le Paradisme International
    -(o-O-o)-

    Répondre
    1. Michaël Avr 3, 2015

      Bonjour et merci pour cette belle analyse !

    2. amandia Nov 6, 2016

      Bien dit Jean-pierre. Je suis tout à fait d’accord avec vous.

  3. Oscar Pfouma Août 15, 2016

    Et que reçoivent les Africains en retour ? Rien ! Le paternalisme et le mépris nous conviennent si bien…

    Répondre
    1. christian Sep 10, 2016

      « o que nao churra nao mama  » disent les portugais et les angolais ; stop à la mendicité svp ; lisez donc AfricaFrance de Glaser … , cela fait longtemps bien longtemps que la richesse a changé de camp ; nous autres sommes les nouveaux macayas et on nous le fait bien sentir, aussi ne soyez pas surpris que les choses changent, à part quelques naifs qui n’ont pas voyagé, vous ne ferez plus pleurer personne

Laisser un commentaire