C’est une histoire dramatique sans précédent. Lennik, en Belgique. Une sénégalaise du nom de Thioro Mbow, âgée de 35 ans a froidement tué trois de ses enfants. Le site belge HLN rapporte qu’elle a commis cet acte dans le l’optique de se venger du père de ses enfants qui suite à une dispute menaçait de lui retirer la maison et la garde des enfants. Dans un excès de colère, Thioro Mbow a enfermé dans une pièce qui leur sert de bureau, son petit garçon Madyson (6 ans), ses deux filles, Abbygail (4 ans) et Oumy (2 ans) dans la cour arrière de leur jardin où elle a mis le feu.

 

Malgré les cris et les pleurs désespérés des enfants, elle n’a eu aucune pitié et les a brûlés vifs. Elle a ensuite appelé au téléphone son concubin, pour l’informer de son forfait. Hellmut Ulin qui travaille dans la construction, explique alors que sa femme lui a dit au téléphone :

« Je les ai enfermés dans le bureau et j’ai mis le feu partout. Ils ont crié mais je n’ai rien fait. Je n’ai pas appelé le service incendie et ils vont mourir ».

Pris de panique, il rapporte qu’il a immédiatement contacté sa sœur qui vit à proximité de leur domicile. Une fois sur les lieux, celle-ci lui a demandé où se trouvaient les enfants et Thioro Mbow a simplement répondu : « Dix minutes de cris, puis c’était fini ».

 

Les pompiers sont arrivés sur les lieux ont trouvé les trois enfants asphyxiés. A son arrivée à son domicile, accompagné de quelques-uns de ses collègues Helmut Ulin était complètement anéanti. Et s’est souvenu de ses derniers moments avec son plus jeune enfant.

« Juste avant mon départ pour le travail, j’étais avec le plus jeune, qui était couché dans le grand lit avec sa mère. Il était éveillé. Je lui ai donné un baiser et je suis parti », s’est-il remémoré.

Le drame s’est produit mercredi matin vers les coups de 11 heures dans le Zwartbroekstraat à Lennik où le couple, non marié vivait avec leurs quatre enfants.