Confident de Kallé Jeef : Jamais Kolonga décédé à Kinshasa

Collaborateur personnel, ami , chargé de marketing et confident de Joseph Kabasele dit « Kallé Jeff » de l’orchestre ‘African Jazz’ , Jamais Kolonga (de son vrai nom Jean Lema) n’est plus de ce monde, depuis samedi 14 février 2015.

Il est mort des complications cardiaques, à l’âge de 80 ans, résigné en sa résidence dans la commune de Lingwala, où il été à chaque instant consulté par les siens toutes générations confondues, en vue de recueillir des conseils. deux survivants de la génération ‘Indépendance Cha Cha’ ayant pris part à la Table Ronde de Bruxelles : Elengesa Yantula « Petit Pierre » et « Armando Brazzos » étaient toujours à son chevet.

A les entendre, en effet, Jamais Kolonga vivait dans une situation peu enviable et son état de santé s’était détérioré au fil du temps. Il avait perdu la capacité de se mouvoir librement. À cela se sont ajoutés des revers du poids de l’âge. On le voyait parfois cane à la main, s’efforçant de couvrir des distances, à travers les rues de la commune de Lingwala. Durant sa maladie , manquant de moyens financiers conséquents qu’exige une intervention de médecine spécialisée, le vieux Jamais Kolonga avait multiplié correspondances sur correspondances, puis appels à l’assistance. Le Premier Ministre Augustin Matata Ponyo s’est montré sensible à son égard, a rapporté la source.

*Attaché de presse de Patrice Emery Lumumba…

Ancien agent de l’Office de transport congolais au Port Francky aujourd’hui Ilebo au Kasaï Occidental, puis rédacteur – speaker – traducteur à la Radio nationale belgo congolaise. Jean Lema devient, en juillet 1960, l’attaché de presse de Patrice Emery Lumumba. Et, le 30 juin 1960, c’est lui qui annonce la proclamation de l’indépendance à la radio nationale. Le nom de Jean Lema ne sonne pas creux dans les oreilles des RD Congolais des années 60. Même dans le milieu musical Jamais Kolonga , confident de Kabasele Tshamala dit « Grand Kallé » , n’était pas inconnu.

En attendant la publication du programme des funérailles , une organisation composées de maman Eugénie Lutula , Petit Pierre et Armando Brazzos a été mise sur pied.

(Franck Ambangito )

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire