La mairie de Matadi bientôt dotée d’un guichet unique

A partir de Janvier 2015, la mairie de Matadi sera dotée d’un Guichet Unique dans lequel seront désormais canalisées toutes ses recettes journalières.

Cette option a été prise par le maire Jean-Marc Nzeyidio Lukombo qui est rentré fraichement de Paris où il a participé aux travaux de 97ème Congrès des Maires et des Présidents du Comité de France.

L’annonce a été faite au cours d’une réunion qu’il a conjointement tenue la semaine dernière avec son adjoint Anne-Marie Niati Niati à l’intention de tous les chefs des bureaux urbains.

En optant pour le système du Guichet Unique, Jean-Marc Nzeyidio Lukombo qui s’est imprégné des réalités parisiennes tient coûte que coûte à freiner l’hémorragie financière qui se fait de plus en plus sentir avec beaucoup d’acuité dans les différents services de la mairie et laquelle, d’après les informations concordantes en notre possession, serait délibérément orchestrée par certains chefs de bureau qui les gèrent comme leurs boutiques ; privant ainsi la mairie de ses recettes.

Pour ce faire, des instructions précises relatives à la mobilisation et à l’encadrement des recettes ont été communiquées à ces derniers pour permettre à la mairie de Matadi de disposer des moyens de sa politique susceptibles de faire subir de grandes transformations en faveur de la ville de Matadi par laquelle les étrangers qui y débarquent par le port maritime internationale de la Société Commerciale des Transports et des Ports (ex. Onatra) jugent la République Démocratique du Congo.

Pour réussir ce pari, chacun d’eux a été invité, par l’autorité urbaine, à changer désormais son fusil d’épaule et à se mettre à la hauteur de sa tâche en faisant montre de la bonne gouvernance afin de doter la ville de Matadi d’un budget conséquent.

Surtout lorsqu’on sait que depuis le mois de Mai 2013, les Entités Territoriales Décentralisées de la province du Bas-Congo ne bénéficient plus de la rétrocession injustement suspendue par la seule volonté de l’autorité provinciale pour des raisons qui, selon de nombreux observateurs et analystes politiques de tout bord, ne tiennent pas debout.

Avec de tels agissements qui frisent le scandale, comment les animateurs des entités territoriales décentralisées arriveront à poser des actions palpables de développement de leurs milieux respectifs ? La question à qui de droit.

Mais en attendant, au lieu de se laisser distraire ou encore de continuer d’attendre cette rétrocession qui ne viendra certainement plus, d’aucuns pensent que le maire de Matadi qui a toujours eu des visions positives a raison d’initier ce Guichet Unique qui, en à point douter, procurera à la mairie des recettes qu’elle aura grandement besoin pour la métamorphose du Chef-lieu de la province du Bas-Congo en cette période où l’on s’approche aux élections locales, municipales et urbaines. Question tout simplement d’assurer une gestion saine et transparente desdites recettes.
Par Dieudonné Muaka Dimbi

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire