(Agence Ecofin) – L’opérateur de téléphonie mobile Airtel RDC a organisé un point de presse ce jour pour annoncer aux médias l’atteinte par son service de Mobile Money du nombre d’un million d’abonnés.

En présence de Tryphon Kin-Kiey Mulumba, le ministre des TIC (maintenant remplacé), et de Deogratias Mutombo, le gouverneur de la Banque Centrale, Christian de Faria (photo), le président directeur général d’Airtel Afrique, a déclaré que ce chiffre représente la confiance qu’ont les Congolais en son service financier de qualité.

La RDC, avec près de 69 millions d’habitants, est un marché télécom et financier à fort potentiels en Afrique subsaharienne. Pour Airtel qui offre déjà le Mobile Money à plusieurs fonctionnaires pour le paiement de leur salaire, beaucoup reste encore à faire pour que le service soit accessible à toute la population. Mais cette performance est jugée appréciable parce qu’elle « fait de l’entreprise le numéro un du pays dans le Mobile Money », indique Alain Kahasha, le directeur général d’Airtel RDC.

Le groupe Bharti Airtel qui procède à un développement de ses services financiers dans les 17 marchés où il opère en Afrique devra jouer serré pour ne pas se laisser devancer par Vodacom qui est lui aussi très porté sur les services financiers par mobile. Le segment est actuellement, avec la data, considéré comme les nouvelles niches de croissance des télécoms en Afrique.