Les scientifiques l’affirment, l’odeur de pet pourrait prévenir du cancer !

Non, ce n’est pas une blague… « Même si le gaz de sulfure d’hydrogène » – produit quand les bactéries s’échappent de la nourriture – « est bien connu pour être désagréable, nauséabond et rappelle l’odeur des œufs pourris, il se trouve que les pets pourraient en fait faire du bien à l’organisme.

Il se pourrait même qu’ils aient une implication significative dans de futures thérapies pour lutter contre plusieurs variétés de maladies » explique le docteur Mark Wood dans une publication universitaire.

Bien que ce gaz puant puisse être nocif s’il est respiré en grande quantité, les scientifiques semblent être d’accord pour dire qu’une bouffée de ce gaz aurait le pouvoir de réduire les risques de cancer, de crises cardiaques, d’arthrite et de démence en préservant les mitochondries.

On aurait pu le penser, mais ceci est tout sauf une blague, certains chercheurs créent même des composés pour imiter cette odeur qui serait tant bénéfique pour l’organisme.

« Nous avons exploité ce processus naturel en réalisant un composé appelé AP39, qui livre lentement de très petites quantité de ce gaz aux mitochondries. Nos résultats indiquent que si les cellules concernées sont traitées avec AP39, les mitochondries sont protégés et les cellules restent en vie » déclare le Professeur Matt le Blanc de l’Université de Médecine d’Exceter.

Donc la prochaine fois, au lieu de vous énerver contre la personne qui s’est lâchée, remerciez-la !

 

Source : sunnyskyz.com 

 

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire