Les talons hauts : Attention !

J’avoue… j’avoue tout… Si je pouvais, j’irais pieds nus ! Qu’est-ce que c’est confortable !!! Mais on sait toutes que ce n’est pas possible. Dans tous les cas, qu’on le veuille ou pas, on est chaussée et prête à courir dans toute notre folle journée (plus ou moins efficacement !). Quels détails doit on privilégier dans le choix de nos chaussures ?

Mécanisme des pieds

Les deux pieds ont pour but de nous faire marcher. Pour le faire bien, il y a un système de « ressort intégré » qui nous fait « rebondir ». C’est ce système qui vous permet de « dérouler » le pied lors d’un pas. D’abord vous posez le talon, puis vous transférez le poids vers l’avant du pied puis vous poussez avec vos orteils – surtout le gros – et vous vous propulsez vers un autre pas.

Ce que je viens de vous décrire vous le constatez facilement lorsque vous êtes pieds nus. Et quand vous êtes chaussées ? Là est la question ! Car si lorsque vous êtes chaussées votre pied ne peut plus se « déroulé » comme prévu, sa mécanique est complètement changée. Et nous sommes toutes d’accord que certaines de nos compensées – aussi belles soient-elles ! – ne sont pas les meilleures pour nos pieds !

Ne pas abuser des talons

Un des critères est d’avoir une paire de chaussures qui permet aux pieds de faire leur mouvement de « déroulé ». « Et les talons ? » me direz-vous. Bon d’accord : « Et les superbes talons que je viens tout juste d’acheter et qui vont si bien avec mon sac ? »

Pour ceux là, le mieux que je puisse vous dire sans vous faire mal au cœur c’est « n’abusez pas ! ».

Faire des étirements de mollets

Si vous portez toute la journée et plusieurs fois par semaine des chaussures d’équilibriste, il est préférable de réaliser les étirements des mollets après avoir porté des chaussures à talons. Ça prend 10 secondes (5 pour chaque mollet !) et ca permet de ne pas avoir de douleur lorsque vous avez envie de repasser à plat.

La longueur des muscles du mollet est raccourcie lorsque vous portez des talons. En plus, pour mieux vous équilibrer ils travaillent – contractés  en permanence. Et quand vous leur demandez  de « s’étirer » en portant du plat : et bien ils n’aiment pas ça et vous le font savoir prestement !

Portez des chaussures selon la forme du pied

Certaines Ayana sont nées avec des orteils fins, gracieux… faits pour entrer dans des « pointininis ».  D’autres – et je fais partie de ce lot disgracieux – ont besoin de plus de largeur au niveau des orteils. Et là, c’est le drame ! Essayez donc de porter des chaussures ultra fines alors que votre pied n’y rentre même pas ! Vous ne tenez pas bien longtemps… Vous risquez plutôt  de développer en quelques années un névrome de Morton:  un petit nerf qui passe entre les métatarsiens (encore des os du pied) et qui s’y trouve à l’étroit à cause de la pression que les chaussures ont mises pendant plusieurs années. Et croyez-moi sur parole : un nerf qui souffre, c’est tout votre corps qui souffre. Surtout quand c’est à chaque pas.

N’oublions pas que la mécanique du pied c’est une chose qui est très intimement reliées à la mécanique des genoux, des hanches, du bassin, du bas du dos, du thorax, du cou et des mandibules ! Ça fait bizarre quand on se retrouve à grincer des dents la nuit parce que la voute plantaire est trop fatiguée en journée.

Donc pour résumer, quitte à investir dans des chaussures:

Prenez les avec une semelle suffisamment souple pour vous permettre le bon déroulement du pied, mais pas non plus fine – pas besoin de sentir toutes les aspérités du sol non plus !

si vous optez pour une paire à talons, n’oubliez pas de vous étirer après l’avoir utilisée

* si ça ne rentre pas, ça ne rentre pas ! Prenez votre taille ! En longueur et en largeur…

Je pourrai terminer en résumant : joli c’est bien, joli et bon pour la mécanique du pied c’est bien mieux ! Quand il n’y a pas de confort dès l’achat, y’en aura pas bien plus après. Certes vous vous habituerez, mais ça ne veut pas dire que ces chaussures sont celles qu’il vous faut… Regardez les sœurs de Cendrillon… Elles ont eu beau forcer, la chaussure est ressortie

Continuez à faire les princesses belles et intelligentes !

Crédit Photo: youform.net

Docteur Adèle N’Zé

Chiropraticienne

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire