Lendemain de fêtes: halte aux idées reçues

Les lendemains de fête sont souvent difficiles pour beaucoup d’entre nous. La combinaison d’alcool, plats épicés, pâtisseries est un mélange détonnant qui ne convient pas à tous les estomacs. Au réveil, on a qu’une seule envie trouver LE remède miracle. Du jeûne partiel ou complet en passant par la cure de citron, beaucoup d’idées circulent, notre expert , le Docteur Renard nous éclaire sur ce sujet et démêle le vrai du faux.

Le jeûne est-il utile?

Faux, bien que la pratique du jeûne soit de plus en plus plébiscitée par les stars cette méthode est fortement déconseillée. Jeûner, consiste à se priver totalement ou partiellement d’aliments, avec maintien ou non de la consommation d’eau. Au contraire, martèle le docteur,  » sauter un repas ou priver l’organisme d’aliments ne va faire qu’entraîner le processus de stockage » ce qui va stresser l’organisme et avoir d’autres conséquences.

Le citron?

Vrai et Faux, vrai car le citron contient une forte dose en potassium qui agit comme un tampon pour l’estomac. Idéal en cas de nausées il lutte contre l’acidité dans certains cas. Pour nettoyer ou détoxifier le foie, il faut faire une cure. Ainsi, la recette : quelques gouttes de citron dans de l’eau tiède consommées régulièrement. Faux ! Car, si vous êtes sensible de l’estomac, le citron va déclencher des aigreurs et par conséquent ne fera qu’aggraver vos difficultés digestives.

Le bicarbonate de soude

Vrai, le bicarbonate de soude encore appelé bicarbonate de sodium est un anti-acide. Utile en cas d’excès d’acide, il facilite la digestion et neutralise efficacement  l’excès d’acide dans l’estomac. Attention, ne pas dépasser la dose de 20 g de bicarbonate par jour quand on est adulte et en bonne santé. En effet, la haute teneur en sodium de cette substance peut provoquer des problèmes de tension.

Le paracétamol

Vrai, “si au réveil, on a des maux de têtes, le paracétamol est le médicament adapté en traitement curatif” souligne le Dr Renard. Il faut cependant respecter respecter la posologie recommandée par le médecin.Enfin, il vaut mieux limiter les excès et en cas de symptômes inquiétants contacter votre médecin ou le centre anti-poison, le plus proche de votre domicile.

@Karine_oriot

 

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire



Notice: get_currentuserinfo est obsolète depuis la version 4.5.0 ! Utilisez wp_get_current_user() à la place. in /home/directc/public_html/wp-includes/functions.php on line 3831