La guerre des poils ! Comment la gagner ?

Poil sous la peau, rougeur après l’épilation, les poils les plus fins qui ne veulent pas partir… Bref nous avons toutes le même problème, certes, le meilleur est d’aller en institut mais ici à Kin, ce n’est pas chose facile et cela coûte cher. Alors pour aujourd’hui on se penche sur le sujet .

La meilleure technique d’épilation :

Il n’y en a pas une mais plusieurs !

Jambes : épilateur électrique, retouches à la pince ;

Aisselles : épilateur électrique également à condition que la zone soit déjà habituée à être fréquemment épilée. Avant d’en arriver à l’épilateur, les premières fois, utilisez la pince ou la cire (vous ou en institut) ;

Maillot : juste pour ce qui « dépasse », pareil que pour les aisselles, cire ou pince pour habituer la zone, ensuite l’épilateur ;

Visage : rectifiez les sourcils à la pince et pour un résultat encore plus net l’épilation au fil, à pratiquer également pour le duvet du visage. Vous pouvez le faire vous-même, des vidéos explicatives se trouvent facilement sur le web. Au fil, c’est idéal pour celles qui ont des plaques ou des petits boutons rouges sur le visage même avec les minis bandes de cire spéciales.

La fréquence d’épilation :

Dès que ça redevient visible. Là encore, tout dépend de la zone et du poil !

L’épilateur, question fréquence, c’est vraiment pratique. On le sort dès que c’est nécessaire, c’est vite fait. Tous ne se valent pas, renseignez-vous bien avant achat, voyez les tests des organismes de consommateurs, les avis divers sur le web, etc. Certains épilateurs sont plus silencieux que d’autres. Soyez attentive au nombre de pinces sur la tête rotative. D’autres sont « sans fil » et se chargent au préalable (encore plus fonctionnel !). Bref, allez en magasin, examinez les modèles.

L-epilation-intime-!_article_full

Les désagréments de l’épilation :

L’ennui, ce sont les poils trop faiblards à la repousse qui font des boutons sous la peau ; ou bien les petits points rouges juste après l’épilation. C’est pour cela, qu’il faut essayer de toujours épiler (quelle que soit la zone) le soir pour laisser à la peau toutes les heures de la nuit pour se remettre. Hydrater surtout avec un lait, une huile corporelle, juste après épilation, c’est indispensable, ça aide.

Un truc auquel on ne pense pas : les quelques poils souvent bien drus et noirs qui poussent sur le dessus du gros orteil… Ne pas oublier de les ôter à la pince ceux-là ! Rien de plus vilain que de les remarquer  sur nos petons.

Bon voilà une fois les conseils posés, je demande votre avis et surtout partageons nos astuces pour que nous soyons toutes aussi douces que dans les magazines…

Moi j’ai une astuce qui marche super bien. Lorsqu’après l’épilation vous avez des petites irritations, vous savez parfois à force d’insister à certains endroits on a comme des petites brûlures. Et bien j’empreinte à mon bébé sa crème BEPANTHEN et je l’applique à l’endroit irrité… Et bien oui si ça fait du bien aux fesses de nos chéris alors pourquoi pas à nos jambes…

 

Bathilde

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire