MJ 30, la vie sans Tshala Muana

Direct-Mj30_3La chanteuse MJ se trouve encore au studio pour l’enregistrement d’un autre opus avec la participation d’autres musiciens aguerris qu’elle choisi dans le tas. Après son départ de l’orchestre « Dynastie Mutwashi » pour des raisons qui ont été largement évoquées dans nos éditions antérieures, la chanteuse MJ 30 n’est pas restée les bras croisés.

Au contraire, en artiste avérée et auteur-compositrice infatigable, après la sortie de son premier album « Mastor » qui s’écoule normalement tant sur le marché local qu’en Europe mais qui, semble-t-il, était fait à la hâte avec le concours de quelques musiciens de « Dynastie Mutwashi », elle se trouve encore au studio pour l’enregistrement d’un autre opus avec la participation d’autres musiciens aguerris qu’elle choisi dans le tas.

On retiendra aussi que MJ 30 revient d’un voyage qui l’a successivement conduit au Katanga et en Afrique du Sud.

Ce déplacement s’inscrit dans le cadre de la promotion de l’album « Mastor » et aussi dans le respect des contacts qu’elle est obligée de prendre pour la suite de sa carrière.

Chanteuse à la voix qui berce, MJ 30 ne s’avoue pas vaincue. Misant sur sa jeunesse et sa lucidité, elle a pris la résolution de prouver à ses détracteurs qu’elle n’est pas ce qu’ils pensent.

Sachant que la musique demeure le circuit dans lequel elle va évoluer toute sa vie et ce, sur les traces de ses ainées telles que M’Pongo Love, Abeti Masikini, Mbilia Bel et les autres, elle a opté pour la politique de bonne gouvernance et d’évolution loin de toute tendance polémiste.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire